Bygmalion: Des «fausses factures» pour dissimuler des dépenses de campagne de Sarkozy

POLITIQUE C'est ce qu'assure l'avocat de la société...

E.O. avec AFP

— 

Patrick Maisonneuve, l'avocat de la société de communication de Bygmalion, le 18 février2014.
Patrick Maisonneuve, l'avocat de la société de communication de Bygmalion, le 18 février2014. — FRANCOIS GUILLOT / AFP

L'avocat de la société de communication de Bygmalion a assuré ce lundi que des «fausses factures» avaient été établies pour dissimuler des dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

L'affaire Bygmalion, c'est «l'affaire des comptes de campagne» de Sarkozy, a ajouté Patrick Maisonneuve, évoquant 10 millions d'euros de «factures litigieuses». Bygmalion «n'a pas financé M.Copé, ni sur un plan personnel, ni sur un plan politique», a affirmé le conseil.

La société, fondée par deux proches de Jean-François Copé, est suspectée d'avoir surfacturé des prestations auprès de l'UMP. Son avocat a assuré que ces prestations ne sont pas fictives mais qu'elles n'auraient jamais dû être facturées à l'UMP et être mises au compte de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Le bureau politique de l'UMP doit se tenir mardi matin à l'Assemblée. Gageons qu'il sera explosif...