Illustration: Une électrice dépose un bulletin dans une urne devant le drapeau de l'Union européenne.
Illustration: Une électrice dépose un bulletin dans une urne devant le drapeau de l'Union européenne. — © European Union 2013 EP

POLITIQUE

Européennes: Les propositions phares des principaux partis

Il reste moins d'une semaine avant les élections européennes du 25 mai. Vous ne savez pas encore pour qui vous allez voter? Voici les principales propositions des principaux partis français...

Front de gauche

. Institutions : Sans modification des traités, «désobéir aux règles européennes avec les pays qui le souhaiteraient», adopter des «mesures unilatérales coopératives». Les parlements nationaux recouvrent leur compétence budgétaire, sont associés à l'élaboration des lois et des règles européennes. Renforcement de l'initiative législative du Parlement européen. La Commission «n'aurait pas sa place dans une telle Europe» .

. Défense/Diplomatie: dissolution de l'Otan. Dénonciation du G8 et du G20.

. Economie: conférence sur les dettes publiques pour leur révision ou leur annulation. Réformer la BCE qui prêtera directement aux Etats et aux collectivités territoriales. Création d'un fonds européen de développement social, écologique et solidaire. Séparation des activités bancaires. Taxe recouvrant toutes les transactions financières. Blocage de tout mouvement de capitaux vers un paradis fiscal, y compris en UE.

. Traité UE-USA: fin des négociations pour la France. A défaut, référendum.

>> L'analyse de 20 Minutes, Tafta: Pourquoi le traité de libre-échange est devenu un enjeu des européennes

. Social: critères de convergence sociale. Salaire minimum. Refus d'appliquer la directive sur le détachement des travailleurs. Interdiction des licenciements boursiers. Harmonisation progressive des droits sociaux.

. Agriulture: refondation de la PAC pour une agriculture «écologique, paysanne, de proximité ».

. Energie/Environnement : Grand plan d'investissement pour reconstruire les économies et enclencher la transition écologique. Taxe kilométrique au niveau national et européen, visas sociaux et environnementaux aux frontières de l'UE.

. Immigration: refus du «sort fait aux Roms» , suppression des zones de rétention administrative, renégociation de Schengen.

Europe écologie-Les verts

. Institutions : Europe fédérale. Réforme constitutionnelle validée par référendum européen.

. Défense/Diplomatie: Force européenne de paix. Suspension immédiate de la Troïka.

. Economie : réformer la gouvernance de la BCE. Doter l'Europe d'un budget propre. Harmonisation fiscale. Liste noire européenne des paradis fiscaux. Séparation des activités bancaires.

. Traité UE-USA: opposé.

. Social: salaire minimum. Fonds européen d'indemnisation chômage. Dispositif d'accès universel aux soins. Actions de groupe pour les consommateurs.

. Agriculture : affecter 50% de la PAC à l'agriculture paysanne et aux circuits courts. Lutte contre le gaspillage alimentaire.

. Energie/Environnement: programme industriel commun pour parvenir en 2030 à 45% d'énergies renouvelables, créer 2 millions d'emplois, en diminuant de 60% les émissions de gaz à effet de serre. Sortir du nucléaire. Refus du gaz de schiste. Plan de sortie du diesel.

Justice: création d'un parquet européen contre la corruption et la criminalité financière.

Nouvelle donne

. Institutions: créer une «zone d'action» intégrant quelques pays pour adopter un traité social européen. Pas de nouveau traité sans référendum européen. Pouvoirs du parlement renforcés.

. Economie: faire refinancer la «vieille dette» des Etats par la BCE. Assigner à la BCE un objectif de plein emploi. Doter l'UE de ressources propres. Lutter contre la fraude et l'évasion fiscales. Séparation des activités bancaires. Créer une monnaie supplémentaire à l'euro, l'euro-franc, pour éviter la déflation.

. Traité UE-USA: opposé.

. Social: traité de l'Europe sociale. Salaire anti-dumping social.

Parti socialiste

. Institutions: conserver l'actuelle «fédération d'Etats-nations» en renforçant chacune des institutions (parlement, commission, conseils).

. Elargissement: «consolider avant de s'élargir». Organiser le «troisième cercle» des Etats du « pourtour méditerranéen»  avec des partenariats privilégiés.

. Economie: Davantage de marge de manœuvre pour les investissements via les budgets nationaux. Exiger de la BCE une politique monétaire plus favorable à l'emploi et à la croissance. Coordination des politiques économiques et fiscales. «Pare-feux efficaces» pour les activités bancaires. Six grands projets prioritaires à 28 ou moins «si nécessaire». Relance de l'investissement public en Europe.

. Traité UE-USA: Pas de ratification s'il met «en cause les intérêts économiques, stratégiques et le modèle social de la France et de l'Europe.»

. Social: traité social européen «complétant et équilibrant» l'Union économique et monétaire. Salaire minimum en Europe , au moins au sein de la zone euro. Augmentation du fonds social européen.

. Energie/Environnement: Développement des énergies renouvelables, interconnexion continentale des réseaux énergétiques.

. Immigration: Maîtriser les flux, améliorer l'accueil des immigrés. Faciliter les allers-retours des travailleurs étrangers avec leurs pays d'origine. Abrogation des dispositions sanctionnant les personnes portant secours aux migrants en détresse.

UDI-Modem

. Institutions: élection du président de l'UE, d'abord par un Congrès (Parlement européen-nationaux), puis au suffrage universel. Pouvoirs du Parlement renforcés.

. Elargissement: «approfondissement», pas «élargissement». Développer les «partenariats renforcés».

. Economie: Créer un véritable gouvernement de la zone euro. Engager la convergence des systèmes fiscaux et sociaux. Grands programmes sectoriels industriels favorisant l'emploi. « Small business act» pour un accès privilégié aux marchés publics pour les PME.

. Traité UE-USA: la France doit en l'état «manifester fermement son désaccord».

. Social: nouveau traité de convergence fiscale et sociale. Arrêter les abus liés au statut de travailleur détaché. Conventions collectives européennes.

. Agriculture: PAC qui permette l'autosuffisance alimentaire et le développement de l'emploi.

. Energie/Environnement: «Grenelle de l'Environnement européen». Objectif de réduction des émissions de CO2 à 50% d'ici à 2030. Contribution carbone sur tous les produits fabriqués hors d'Europe ne respectant pas les normes environnementales européennes.

. Justice: politique européenne d'immigration avec quotas par métiers et par pays. Créer une police européenne des frontières, un parquet européen. Réformer le droit d'asile.

UMP

. Institutions: «Europe à géométrie variable». Redéfinition de la répartition des missions entre les Etats et l'UE. Aucune nouvelle norme sans abrogation d'une norme existante.

. Elargissement: arrêt de l'élargissement après l'entrée de la Croatie (juillet 2013). Refus de l'entrée et «partenariat privilégié» pour la Turquie. Formule envisageable «avec des pays tels que l'Ukraine».

. Défense: Coopération franco-britannique renforcée, autres Etats et notamment l'Allemagne  «incités» à «jouer leur rôle». «Part significative» du PIB consacrée à la Défense par chaque Etat.

. Economie: «indispensable»  que la BCE «soit davantage tournée vers le soutien à la croissance et l'emploi». «Small business act», «Buy european act» pour réserver une part des marchés publics de l'UE aux entreprises qui fabriquent en Europe. Politique de grandes infrastructures

. Social: Améliorer l'application des règles de la directive sur le temps de travail. Pas d'intervention de l'UE dans les politiques familiales et sur les questions de société.

. Agriculture: maintien d'une PAC «forte, durable et dotée d'un budget ambitieux».

. Energie/Environnement: politiques industrielle et énergétique communes. Investissement commun dans l'innovation et les secteurs à forte valeur ajoutée. Soutien au nucléaire.

. Immigration/Police/Justice: gouvernement politique de Schengen avec un commissaire européen de l'immigration. Sanction, suspension ou exclusion d'un Etat défaillant. Opposition à l'entrée dans Schengen de la Roumanie et de la Bulgarie. Suspension de la participation de la France à l'espace Schengen «sans progrès sérieux dans les 12 mois» .

Debout la République

. Institutions: une «Europe des nations libres». Monnaie, budget, lois, frontières reviennent aux Etats. Suppression de la Commission.

. Elargissement: pas d'entrée de la Turquie. Partenariats privilégiés avec les pays du Maghreb et l'Europe de l'est.

. Défense: supprimer toute référence et obligation vis-à-vis de l'Otan dans les traités.

. Economie: coopérations européennes par projet à quatre ou cinq pays, type Airbus.

. Traité UE-USA: opposé.

. Social: Suppression de la directive des travailleurs détachés. Sanctuariser au niveau national la politique de la famille.

. Energie/Environnement: taxe carbone aux frontières de l'Europe.

. Immigration: sortie de Schengen, rétablissement du contrôle aux frontières. Empêcher les étrangers extra-communautaires de circuler librement hors du pays de régularisation.

Front national

. Institutions: Pour une association libre d'Etats européens. Moins de pouvoirs à l'UE. Retour à la monnaie nationale.

. Elargissement: refus de tout nouvel élargissement.

. Economie: arrêt des mesures d'austérité. Patriotisme économique. " Grand projets innovants " par des " partenariats volontaires ", type Airbus ou Ariane.

. Traité UE-USA: opposé.

. Immigration: opposition à l'ouverture totale des frontières et à l'immigration massive.

>> De quel parti êtes vous le plus proche? Faites le test sur «20 Minutes» avant de voter 

>> Qui se présente et où ? Toutes les listes sur le site du ministère de l'Intérieur