Européennes 2014: Les nationalistes s’unissent… Le Parlement européen transformé en bordel?...

M.P.

— 

Devant le Parlement européen à Strasbourg.
Devant le Parlement européen à Strasbourg. — SAUTIER PHILIPPE/SIPA

Ça se bouscule au portillon du Parlement européen

Même si la campagne a commencé mollement et peine à susciter l'intérêt des électeurs français, la cuvée 2014 du scrutin européen suscite de très nombreuses vocations, bien au-delà des grands partis, puisque 193 listes sont en compétition, soit plus de 24 en moyenne par circonscription. Si vous voulez consulter la liste exacte de TOUS les candidats, c’est par là.

Les nationalistes s’unissent

Nationalistes mais prêts à l’union. Sous le nom de Coalition pour l'Europe, les nationalistes catalans de CiU, les basques du PNV, Coalicion Canaria, de l'archipel des Canaries, et Compromiso por Galicia ont décidé d'aller ensemble dans la bataille des européennes. Leur but: «Faire reconnaître le droit à décider des peuples qui veulent l'exercer», a affirmé le secrétaire général adjoint de CiU et maire de Barcelone, Xavier Trias. Plusieurs régions d'Europe plaident pour leur indépendance tout en affirmant vouloir rester dans l'UE. Un référendum sur l'indépendance est prévu en Ecosse le 18 septembre. Un autre sur l'indépendance de la Catalogne est annoncé pour le 9 novembre.

Des sites pour vous aider à décider

Vous êtes un peu perdu face aux élections européennes? Vous ne savez pas vraiment pour qui voter? Parce que déjà vous n’êtes pas bien sûr de comprendre comment votent les différents partis au Parlement européen? Les sites votes-et-vous.fr et myvote2014.eu sont là pour vous aider grâce à différents tests, jeux et statistiques. Et si vous voulez en savoir plus sur certains sujets, chercher l’info exacte dans le magma de rumeurs, alors factchekeu.org est fait pour vous.

Transformer le Parlement européen en bordel

C’est la proposition iconoclaste de l'eurosceptique et ultra-conservateur polonais, Janusz Korwin-Mikke, 71 ans, candidat aux Européennes. «Nous vendrons le site du Parlement européen pour le transformer en bordel», a déclaré le bouillant leader du parti Nouvel droite, crédité actuellement de 4 à 6% des intentions de vote. Très populaire parmi les jeunes électeurs, son programme se résume à mettre fin à l'Europe «socialiste» et abolir les impôts.

Ton parti en bikini

Paola Bacchiddu, responsable de la communication de la liste Tsipras (gauche radicale) en Italie, paie de sa personne. Elle a posté sur sa page Facebook une photo d'elle en bikini avec ce message: «Bonjour, la campagne a commencé et je vais utiliser tous les moyens. Votez pour les listes Tsipras, l'Autre Europe». Le message semble avoir été reçu cinq sur cinq en Italie où il a déclenché des torrents de commentaires sur les réseaux sociaux. Avant cette initiative, la liste Tsipras plafonnait à 4% des intentions de vote en Italie.