Plan d'économies de Valls: 11 députés PS le jugent «dangereux économiquement»

POLITIQUE Dans une lettre, onze députés socialistes demandent au Premier ministre de limiter le montant des économies à réaliser à 35 milliards d’euros…

E.O.

— 

Manuel Valls à la sortie du Conseil des ministres le 16 avril 2014 à l'Elysée
Manuel Valls à la sortie du Conseil des ministres le 16 avril 2014 à l'Elysée — Patrick Kovarik AFP

«Nous estimons dangereux économiquement (…) et contraire aux engagements pris devant nos électeurs ce plan de 50 milliards d’économie».

Dans une lettre adressée à Manuel Valls, onze députés socialistes demandent au Premier ministre de limiter le montant des économies à réaliser à 35 milliards d’euros. Selon ces élus, déjà signataires de l’appel pour un «contrat de majorité» début avril, «au-delà (de ce montant), reculs sociaux et mise à mal des services publics seront inéluctables». Christian Paul, Laurent Baumel, Jean-Marc Germain et huit de leurs collègues s’opposent ainsi au «gel de des prestations sociales» qui «atteindraient des millions de familles modestes».

>> Gel des prestations sociales: Comment allez-vous être impacté?

Ne pas «briser l’investissement local»

Ils réclament une réduction de moitié de l’effort demandé aux collectivités locales – Manuel Valls a évoqué 11 milliards d’euros de contribution mercredi – pour ne pas «briser l’investissement local». Les députés demandent enfin un «effort supplémentaire de 5 milliards d’euros pour le pouvoir d’achat» et une «amplification» des emplois aidés.

Lettre de onze députés PS à Manuel Valls

Pour y parvenir, les élus souhaitent de «nouvelles marges de manœuvre» au plan européen – «l’objectif de passer sous la barre des 3% [du PIB, seuil du déficit public établi par Bruxelles] pourrait être décalé dans le temps - et national, en concentrant les aides aux entreprises.

Mercredi, plusieurs députés ont annoncé qu’ils ne voteraient pas «en l’état» le plan proposé par Manuel Valls, qui doit être soumis au vote de l’Assemblée le 30 avril.

Les onze signataires sont: Christian Paul, Laurence Dumont, Laurent Baumel, Fanélie Carrey-Conte, Pierre-Alain Muet, Pouria Amirshahi, Jean-Marc Germain, Arnaud Leroy, Daniel Goldberg, Marie-Lou Marcel et Philippe Nogues.