Un maire Front national a «peur du Coran» et cible les immigrés algériens

POLITIQUE Fabien Engelmann, maire FN d’Hayange, a publié un livre dans lequel il critique l’islam…

A.-L.B.
— 
Le candidat FN Fabien Engelmann à Hayange, en Moselle, le 18 janvier 2014.
Le candidat FN Fabien Engelmann à Hayange, en Moselle, le 18 janvier 2014. — DUCLOUX/SIPA

Première sortie pour le nouveau maire FN d’Hayange, Fabien Engelmann. L’homme de 34 ans, ancien syndicaliste CGT passé à l’extrême droite, a publié un livre-biographie dans lequel il critique l’islam, «une religion qui fait peur pour le respect du droit de la femme et des minorités», rapporte Europe 1 ce mercredi.

Pour l’édile, l’islam est une «idéologie» «sectaire, figée dans son passé» et dont «le dogme mahométan [est] très offensif, dangereux pour la démocratie, pour les droits des femmes et pour nos libertés individuelles». Il s'«interroge sur cette religion. L'islam me fait peur... J'ai lu le Coran et ce livre me fait peur», souligne-t-il encore.

A propos de l'Algérie, il affirme dans son ouvrage que ce pays «doit tout à la France». «Et aujourd'hui certains d'entre eux trouvent encore le moyen de venir dans notre pays quémander toujours plus de générosité, dans cette France qu'ils haïssent et sur laquelle ils crachent. Ils nous reprochent une colonisation qui les a enrichis et dans laquelle ils auraient dû normalement prospérer s'ils s'en étaient donnés la peine».