VIDEO. Montebourg critique la méthode Ayrault et les «sous-pentistes» de Matignon

POLITIQUE Le ministre de l’Economie juge qu’avec Manuel Valls, le dispositif va être enfin «repolitisé»…

E.O.

— 

Arnaud Montebourg, le 3 avril 2014 lors de la passation de pouvoir à Bercy.
Arnaud Montebourg, le 3 avril 2014 lors de la passation de pouvoir à Bercy. — Christophe Ena/AP/SIPA

Arnaud Montebourg fait à nouveau montre de sa liberté de parole. Le ministre de l’Economie, qui avait déjà eu des mots très durs à l’encontre de Jean-Marc Ayrault au moment de l’épisode Florange, se livre maintenant à une descente en règle de son ancien chef.

Manuel Valls «repolitise tout le dispositif qui était complètement dépolitisé», explique mercredi soir Arnaud Montebourg à la nouvelle secrétaire d’Etat au Numérique Axelle Lemaire, dans une séquence filmée par iTélé. «On discute entre ministres, alors qu’avant, tu envoyais ton dir-cab [directeur de cabinet] qui se faisait laminer par un haut fonctionnaire que tu ne connais ni d’Eve ni d’Adam, de Matignon, qui a le pouvoir à la place du Premier ministre, qui a plus de pouvoir que le ministre», lance-t-il.

 

«Si tu repolitises, ça veut dire que ça va jusqu’au Premier ministre, les ministres discutent et au bout d’un moment l’addition tombe et on l’applique ensemble. Mais comme c’est fait par le Premier ministre, ça a plus de force que si c’est un sous-pentiste de Matignon». «Quand il n’y a pas de politique, l’administration prend le pouvoir», conclut-il.