Gouvernement Valls: Que vont devenir les ministres qui n’ont pas été reconduits ?

POLITIQUE Huit ministres ne retrouvent pas leur poste...

Enora Ollivier

— 

Le gouvernement Ayrault, le 17 mai 2012.
Le gouvernement Ayrault, le 17 mai 2012. — Michel Euler/AP/SIPA

Pierre Moscovici

«J’aurais peut-être aimé continuer, je n’aspire à redevenir» ministre. Lors de la passation de pouvoir avec Arnaud Montebourg au ministère de l‘Economie ce jeudi, Pierre Moscovici a raconté son envie de se projeter dans une «autre vie», une «autre façon de faire de la politique». L’homme de 56 ans entend maintenant se consacrer à l’Europe, qu’il ne faut pas «rejeter» et qui «ne doit pas être un carcan». Selon toute vraisemblance, Pierre Moscovici devrait être le candidat de la France à la Commission européenne.

>> Lire notre article: Bercy se réorganise pour donner plus de place aux comptes publics

>> Et aussi : Remaniement: Pierre Moscovici, le grand perdant?

(vidéo Maxime Deloffre)

Vincent Peillon

Il paye ses maladresses dans la gestion de la réforme des rythmes scolaires, qui a parasité toute son action au ministère de l'Education nationale, et se voit remplacé par Benoît Hamon. Vincent Peillon entend maintenant redevenir député européen: il est tête de liste dans le sud-est pour les élections du 24 mai prochain. Il sera notamment opposé à Jean-Marie Le Pen (FN) et Renaud Muselier (UMP).

>> Lire notre article: Le bilan mitigé de Vincent Peillon à l'Education

Cécile Duflot

Un départ non pas contraint mais revendiqué haut et fort. Après avoir dit «niet» à Manuel Valls qui proposait à Europe Ecologie-les Verts (EELV) de participer à son gouvernement, Cécile Duflot, ministre du Logement, va retrouver dans un mois son siège de députée. Le retour risque d'être houleux: les présidents du groupe écologiste à l'Assemblée ont vertement critiqué la décision de Duflot de claquer la porte du gouvernement sans consulter. Dans le parti, on la soupçonne de préparer sa candidature pour 2017, ce qui fait grincer quelques dents.

>> Lire notre article: Cécile Duflot accusée d'avoir «joué perso»

Philippe Martin

Il l'a raconté en souriant mercredi, lors de la passation de pouvoir: il n'aurait jamais du donner rendez-vous, lors de ses voeux en janvier, à l'année prochaine. Neuf mois après sa nomination au ministère de l'Ecologie après le limogeage de Delphine Batho, Philippe Martin laisse sa place à Ségolène Royal, et devrait retrouver son siège de député du Gers dans un mois. Philippe Martin pourrait aussi être intéressé par la présidence de Midi-Pyrénées. Les élections régionales auront lieu en 2015.

Victorin Lurel

Le ministre des Outre-Mer a été remplacé par George Pau-Langevin, jusqu'ici ministre déléguée à la Réussite éducative. Victorin Lurel va retrouver son siège de député de Guadeloupe et préparer sa campagne en vue des élections régionales de 2015. Il a indiqué lors de la passation de pouvoir mercredi avoir ressenti le besoin d'être sur le terrain «chez lui».

Valérie Fourneyron

Le Sport est désormais sous l'égide de Najat Vallaud-Belkacem, également ministre des Droits des femmes et de la Ville. Valérie Fourneyron retrouvera-t-elle un poste de ministre déléguée dans ce grand pôle? Dans le cas contraire, elle comptera à nouveau parmi les députés socialistes.

Geneviève Fioraso

L'Enseignement supérieur dont elle avait la charge fait désormais partie du ministère élargi de l'Education. Députée de l'Isère, elle pourrait retrouver son siège, à moins qu'elle n'obtienne un poste de secrétaire d'Etat mardi après le discours de politique général de Manuel Valls devant les députés.

Nicole Bricq

L'ancienne ministre du Commerce extérieur ne connait pas officiellement son successeur, même si l'Elysée a déjà avancé le nom de Fleur Pellerin, jusqu'ici ministre déléguée en charge du Numérique. Jeudi, au lendemain de la nomination du nouveau gouvernement, l'Economie et les Affaires étrangères se disputent toujours le domaine, qui doit devenir un ministère délégué après le resserrement opéré à Bercy. Nicole Bricq, obtiendra-telle un poste de secrétaire d'Etat mardi? Si ce n'est pas le cas, elle retrouvera son siège de Sénatrice de Seine-et-Marne.