George Pau-Langevin est nommée ministre des Outre-Mer

REMANIEMENT Jusqu’alors ministre déléguée à la Réussite éducative, George-Pau Langevin devient ministre des Outre-mer en remplacement de Victorin Lurel…

Anne-Laetitia Beraud
— 
La ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, s'est déclarée vendredi sur RMC favorable à l'abrogation du dispositif sanctionnant une famille pour l'absentéisme scolaire de son enfant.
La ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, s'est déclarée vendredi sur RMC favorable à l'abrogation du dispositif sanctionnant une famille pour l'absentéisme scolaire de son enfant. — Joel Saget afp.com

George-Pau Langevin a été nommée ministre des Outre-mer dans le nouveau gouvernement de Manuel Valls, a annoncé le secrétaire général de l’Elysée ce mercredi midi. Jusqu’alors ministre déléguée à la Réussite éducative, la Guadeloupéenne, ancienne présidente du MRAP, remplace Victorin Lurel, qui est évincé, et dont elle est proche.

George-Pau Langevin, 65 ans, est avocate de profession. Prenant sa carte au PS au milieu des années 1970, elle a présidé le Mouvement contre le racisme et l'amitié entre les peuples (MRAP) de 1984 à 1987. Elle est élue conseillère municipale de Paris en 1989, siège qu’elle abandonne en 1995, avant d'être conseillère régionale d’Ile-de-France entre 1992 et 1998.

Proche de Bertrand Delanoë

Entrée à l'Agence nationale pour l'insertion et la promotion des travailleurs d'Outre-mer en 1989, elle préside cet organisme de 1997 à 2001, date à laquelle elle entre au cabinet du nouveau maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, chargée notamment du dossier de l'Outre-mer. Elle a été élue députée du 20e arrondissement de Paris en 2007, après avoir éliminé au premier tour, à l'issue d'une compétition acharnée, le député sortant et maire du 20e Michel Charzat (PS dissident). 

Le PS l'avait investie candidate au nom de la parité et de la représentation des minorités, avec le vif soutien de Victorin Lurel. Elle était alors la première femme noire élue députée en métropole. Elle a été réélue confortablement en 2012, avec 73,5 % des voix. 

Animatrice du «pôle sociétal» de l’équipe de campagne de François Hollande pour la présidentielle, elle a été nommée ministre déléguée à la Réussite éducative en 2012. En septembre 2013, lors de la polémique suscitée Manuel Valls sur les Roms, jugeant que seule une minorité de Roms souhaitait s'intégrer, George Pau-Langevin avait déclaré que «nul peuple n'est délinquant ou marginal par nature» et que «notre pays a su au fil du temps intégrer des populations variées, souvent marquées à leur arrivée par la précarité et la marginalité». Georges Pau-Langevin avait été la seule ministre à participer en novembre 2013 aux manifestations anti-racistes après les attaques contre la garde des Sceaux Christiane Taubira.