Les gays, le sexe, DSK: L'étonnante interview de Christine Boutin

POLITIQUE Interviewée par le magazine politique «Charles», la fondatrice du parti chrétien-démocrate révèle ses opinions sur le sexe et sur l'affaire DSK…

Audrey Chauvet

— 

Christine Boutin le 11 juillet 2013 à Paris.
Christine Boutin le 11 juillet 2013 à Paris. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

L’homosexualité: «abominable». Le mariage entre cousins germains: «Je ne vois pas ce qu’il y a de mal». Les positions de Christine Boutin, porte-voix des courants catholiques conservateurs, risquent d’entrer dans les annales des déclarations politiques gênantes. L’entretien accordé au magazine politique Charles, paru ce mercredi, révèle également une analyse particulière de l’affaire DSK: «Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire à ce que DSK saute une fille?», s’interroge Christine Boutin.

«Je ne dis pas: “Mettez votre ceinture de chasteté!”»

Malgré son image très conservatrice, la fondatrice du parti chrétien-démocrate affiche la couleur: «On s'imagine que je suis une bonne femme dans le formol (...) Mais je suis comme tout le monde, j'aime la vie. La sexualité fait partie de la nature humaine. Je ne dis pas: “Mettez votre ceinture de chasteté!” Bien au contraire», déclare Christine Boutin. Elle assume également son mariage avec son cousin germain: «Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à se marier avec son cousin germain. Ni la République ni ma religion ne me l'interdisent! Cela fait belle lurette qu'il n'est plus mon cousin! Des cousins, j'en ai d'autres, je ne me suis pas mariée avec eux! (…) C'est ce que sous-entendent ces personnes (les critiques, NDLR) qui me blesse. Elles sous-entendent l'inceste. Je ne suis pas quelqu'un d'incestueux.»

Militante contre le mariage gay, Christine Boutin est virulent quand on évoque l’homosexualité mais nie être homophobe: «Je n'ai jamais condamné un homosexuel. L'homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n'est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. (…) J'ai des amis homosexuels. (…) Ils sont pécheurs comme je le suis, on est tous pêcheurs. Je suis dans le péché, moi aussi, je suis une pécheresse, mais vous ne me verrez jamais faire l'apologie d'un péché.»

Une vision très personnelle de l’affaire DSK

Christine Boutin a aussi une opinion très personnelle sur l’affaire DSK: «On savait que DSK aimait beaucoup les femmes. J'ai pensé à un complot politique. Qu'est-ce qu'il y a d'extraordinaire à ce que DSK saute une fille, je pense qu'il en a sauté pas mal. (….) Était-ce un viol? Je ne sais pas… je trouve ça très curieux, cette affaire.»

Et pour finir de ravir les féministes, Christine Boutin affirme que «la séduction reste un concept très féminin. Nous les femmes avons vraiment la séduction inhérente dans notre ADN, de façon plus profonde que les hommes. (…) Il y a des compétitions de séduction très fortes entre les femmes (…), c'est pour ça que les femmes entre elles sont tellement dures. Surtout les femmes socialistes», ajoute-t-elle.