Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault lors de la passation de pouvoir à Matignon, le 1er avril 2014.
Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault lors de la passation de pouvoir à Matignon, le 1er avril 2014. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Politique

La composition du gouvernement annoncée mercredi... Europe Ecologie - Les Verts refuse d'y participer...

Le successeur de Jean-Marc Ayrault à Matignon, loin de rassembler socialistes et écologistes derrière lui, va devoir former un gouvernement...

Ce live est désormais terminé, merci de nous avoir suivis.
21h43: Un député écologiste se dit «abasourdi par l'immaturité de son parti»

Le député François-Michel Lambert a réagi au refus de son parti de participer au gouvernement Valls: «Je suis abasourdi par l'immaturité de mon propre parti» a-t-il déclaré à l'AFP. «Cela fait 22 ans que je suis en politique avec l'espoir de changer la politique environnementale de ce pays et le jour où on nous propose un ministère de l'Environnement élargi avec l'Energie et la possibilité de conduire la transition énergétique, notre parti dit "non"», a-t-il déploré.
Le député des Bouches-du-Rhône souhaite que le gouvernement de Manuel Valls «fasse fi de notre immaturité et conduise le plus loin possible les enjeux écologiques mais aussi les enjeux sociétaux et de la décentralisation». «Il n'y aura plus de collaboration étroite avec notre partenaire socialiste. Nous serons désormais à la marge», a regretté le parlementaire.
21h16: La composition du gouvernement sera annoncée mercredi

Le Conseil des ministres est repoussé à vendredi. Aucun élément n'a été donné sur l'heure de l'annonce du gouvernement. Mais compte tenu de l'agenda du chef de l'Etat, qui participe à un sommet UE-Afrique à Bruxelles, la composition de la nouvelle équipe pourrait intervenir en fin d'après-midi, au retour à Paris de François Hollande, ou avant son départ, prévu aux alentours de 10h30.
20h44 : Les Verts «partenaires» mais «vigilants»

la secrétaire nationale d'EELV, Emmanuelle Cosse, a déclaré que les écologistes restaient «partenaires» de la majorité, mais «vigilants». EEVL refuse de participer au gouvernement Valls.
«Malgré les propositions faites par Manuel Valls, les conditions en l'état ne sont pas réunies pour qu'Europe Ecologie-Les Verts participe au gouvernement. Nous serons des partenaires vigilants et présents pour que cette transition s'incarne dans des mesures d'ampleur», déclare Emmanuelle Cosse dans un communiqué.
20h23 : Ayrault accueilli par des «merci» à Nantes

L'ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault a été accueilli à Nantes aux cris de «Merci Jean-Marc!» par plusieurs dizaines de militants socialistes qui lui ont offert un bouquet de roses, à sa descente du train en provenance de Paris, juste après sa passation du pouvoir de Matignon à Manuel Valls.
20h20 : Taubira reçue à Matignon

Selon iTélé, Christiane Taubira est actuellement reçue à Matignon dans le cadre des consultations de Manuel Valls pour former un gouvernement.

20h05 : Les Verts refusent d'entrer au gouvernement

Selon RTL, Europe Ecologie-Les Verts (EELV)
refuse de participer au prochain gouvernement. Des sources parlementaires citées par l'AFP ont confirmé.
«EELV refuse de participer au gouvernement Valls», a annoncé une source parlementaire. «La direction du parti a refusé à sept voix contre trois», a précisé une autre.
Le nouveau Premier ministre, Manuel Valls, a reçu mardi matin une délégation d'Europe Ecologie-Les Verts alors que Cécile Duflot et Pascal Canfin ont annoncé ne pas vouloir participer à son gouvernement et que les écologistes ont demandé «une clarification».
19h: Que fait Jean-Marc Ayrault dans le train pour Nantes? Il lit le «Spiegel»
L'ancien Premier ministre, qui a été prof d'allemand, est resté très germanophile.

18h50: Le poisson d'avril auquel certains ont cru: Un député centriste de La Réunion annonce qu'on lui a proposé un poste au gouvernement
Décidément, les hommes politiques sont farceurs. Philippe Poutou (NPA) n'est pas le seul à avoir annoncé qu'il avait été approché pour rentrer au gouvernement (lire post de 12h20): Thierry Robert, député MoDem de la Réunion a lui aussi fait savoir qu'un poste lui avait été proposé.

 

Sur sa page Facebook, il a continué à semer le trouble en postant une photo (ancienne) le montrant en compagnie de Manuel Valls. Résultat: beaucoup y ont cru, y compris son propre cabinet, qu'il n'a pas mis dans la confidence car «lorsque l'on veut faire une plaisanterie, il faut aller jusqu'au bout», a-t-il expliqué à l'AFP. L'élu a finalement décidé de révéler la vérité  «car l'affaire prenait trop d'ampleur».

18h44: Après Bartolone, Valls reçoit Montebourg et Peillon à Matignon
A peine installé à Matignon, Manuel Valls consulte à tout-va. Il a reçu en premier le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, puis Arnaud Montebourg, qui était jusqu'ici ministre du Redressement productif et Vincent Peillon (Education).