Remaniement: Jean-Marc Ayrault annonce sa propre démission... comme Chirac

POLITIQUE Le Premier ministre a annoncé lui-même sa démission...

Pierre Koetschet

— 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à la sortie du Conseil des ministres le 26 mars 2014 à l'Elysée à Paris
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à la sortie du Conseil des ministres le 26 mars 2014 à l'Elysée à Paris — Alain Jocard AFP

Le dernier d’une longue liste de couacs de communication? Ce lundi après-midi, c’est Matignon qui a confirmé la démission du Premier ministre dans un communiqué envoyé à l’AFP peu avant 18h. Un communiqué lapidaire d’une ligne: «Monsieur Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a présenté cet après-midi la démission de son gouvernement au président de la République.»

>> Toutes les infos du jour sont à lire par ici

Pourtant, selon l’article 8 de la Constitution, c’est au président de la République de mettre fin aux fonctions du chef du gouvernement. Mais Jean-Marc Ayrault n’est pas le premier à pendre des libertés avec les textes: en 1976, Jacques Chirac avait annoncé son départ de Matignon lors d’une conférence de presse, à voir en vidéo ci-dessous:


38 ans plus tard, la situation n'est pourtant pas exactement la même: Jacques Chirac et le Président de l'époque, Valéry Giscard d'Estaing, entetenaient des rapports beaucoup plus conflictuels que François Hollande et Jean-Marc Ayrault.