Hidalgo demande à Benguigui de démissionner du Conseil de Paris, après la polémique sur sa déclaration de patromoine

POLITIQUE Nommée en 2008 adjointe au maire de Paris, Yamina Benguigui n'avait pas mentionné une participation en Belgique, évaluée à 430 000 euros...

Oihana Gabriel

— 

La ministre déléguée à la Francophonie Yamina Benguigui quitte l'Elysée, le 26 mars 2014 à Paris
La ministre déléguée à la Francophonie Yamina Benguigui quitte l'Elysée, le 26 mars 2014 à Paris — Alain Jocard AFP

Le Monde révèle ce lundi après-midi que la nouvelle maire de Paris aurait demandé sa démission à Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie, mais également conseillère de Paris puisqu'elle vient  d'être élue sur la liste socialiste du 10e arrondissement de Paris.

Elle est soupçonnée d'avoir menti sur sa déclaration de patrimoine en dissimulant des actions pour une valeur de 430 000 euros.

«Ni fraude, de quelque nature que ce soit, ni enrichissement personnel»

La ministre déléguée à la Francophonie Yamina Benguigui, dont la déclaration de patrimoine suscite le « doute » de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, a démenti lundi toute « fraude » ou « enrichissement personnel ».

« Il n'y a ni fraude, de quelque nature que ce soit, ni enrichissement personnel: le patrimoine de Madame Benguigui est parfaitement connu et régulièrement déclaré auprès de l'administration fiscale », a déclaré son avocate Me Martine Malinbaum, dans un communiqué transmis à l'AFP.