Hollande veut créer un rebond post-électoral en trois actes

POLITIQUE Le président de la République va annoncer plusieurs mesures après le second tour des municipales, dans l’optique de faire oublier rapidement les revers de la gauche aux élections…

Anne-Laëtitia Béraud
— 
Le président de la République François Hollande, le 26 mars 2014 à l'Elysée.
Le président de la République François Hollande, le 26 mars 2014 à l'Elysée. — Thibault Camus/AP/SIPA

Comment rebondir après les élections municipales, qui ont infligé -dès le premier tour- un sérieux revers pour la majorité? L’Elysée prépare actuellement des annonces pour créer un rebond post-électoral. Avec un mot adressé des Français et à sa majorité, qui le presse d’agir: «On a entendu le message». François Hollande a d'ailleurs jugé ce mercredi que le gouvernement devait «entendre les Français» et «tirer une leçon» en oeuvrant au redressement avec «avec plus de rapidité, plus de force, plus de cohérence et de justice sociale», a rapporté la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem lors de son compte-rendu hebdomadaire du Conseil des ministres.

  •  Premier acte
     

Le président prévoit des annonces sur le pacte de responsabilité courant avril. Ce pacte, annoncé par François Hollande fin décembre, prévoit 30 milliards de baisse de coût du travail pour l’entreprise afin de relancer l’économie française. «On travaille à ce que le pacte de responsabilité soit prêt la semaine prochaine», assure-t-on à Matignon.

>> Tous les événements du jour sur les municipales, à lire ici

  •  Deuxième acte
     

Fin avril, une réforme sur la fiscalité des ménages devrait voir le jour. Un rapport d’un groupe de travail dédié à cette question est attendu «dans la première dizaine d’avril». Ce travail sur la fiscalité des ménages est vu «comme l’une des réponses à la demande de justice sociale attendue par les Français», qui ont sanctionné la majorité dans les urnes dimanche 23 mars. Alors que la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a souligné ce mercredi que «l'objectif à terme est d'aller vers une baisse de la fiscalité des ménages», Bruno Le Roux, chef de file des députés PS, a déclaré que des mesures fiscales «à destination des plus modestes» seraient annoncées «dans les prochains jours» par le gouvernement.

  •  Troisième acte
     

Un remaniement gouvernemental, avec un changement de Premier ministre? Ces spéculations -relancées par les mauvais scores de la gauche aux élections municipales-, sont reçues ironiquement à Matignon: «Des voix qui s’élèvent contre Jean-Marc Ayrault, même au sein de la majorité, il y en a depuis deux ans».

Ces annonces pourraient intervenir rapidement après le deuxième tour des élections municipales, dimanche 30 mars, avec par une prise de parole publique de François Hollande. Ces annonces seraient d’autant plus bienvenues que les chiffres du chômage, qui tombent ce mercredi soir, ne devraient pas être bons.