Popularité: Ayrault plonge de 4 points à 23% d'opinions positives, Hollande stagne à 25%

SONDAGE Trois Français sur quatre ont une opinion négative du Premier ministre et du président de la République, un record pour les deux hommes...

B.D. avec AFP

— 

Jean-Marc Ayrault et François Hollande à l'Elysée, le 7 janvier 2014
Jean-Marc Ayrault et François Hollande à l'Elysée, le 7 janvier 2014 — WITT/SIPA

Avec 23% d'opinions positives (-4), Jean-Marc Ayrault atteint un record d'impopularité en mars, tandis que François Hollande stagne (-1) à 25%, selon le baromètre mensuel LH2 pour Le Nouvel Observateur publié ce mardi.

Trois Français sur quatre ont une opinion négative du Premier ministre (75%, +5 par rapport à février) et du président de la République (74%, +1), un record pour les deux hommes. 44% des sondés déclarent en outre avoir une opinion «très négative» de Jean-Marc Ayrault, soit un bond de 13 points par rapport à la mi-février.

Guillaume Inigo, chargé d'études chez LH2, lie la chute du chef du gouvernement à sa présence en première ligne, la semaine dernière, «pour gérer la polémique impliquant la ministre de la Justice (Christiane Taubira) à propos des écoutes judiciaires à l'encontre de Nicolas Sarkozy».

Soutien majoritaire auprès des sympathisants de gauche

«Les rumeurs de remaniement, la succession de problèmes de communication dans l'équipe gouvernementale et les résultats peu concluants en termes de politique de l'emploi font du Premier ministre un personnage particulièrement fragilisé dans l'opinion», ajoute-t-il.

Si à droite, la quasi-totalité des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de François Hollande (99%) et Jean-Marc Ayrault (97%), le couple exécutif conserve un soutien majoritaire auprès des sympathisants de gauche: 60% d'opinions favorables pour le président, 53% pour le Premier ministre.

Ce sont les plus jeunes (18-24 ans) et les plus âgés (65 ans et plus) qui apprécient le plus le couple exécutif, autour de 30% de bonnes opinions, contrairement aux 25-64 ans (autour de 20%) qui «regroupent la majorité de la population active». Sondage réalisé par internet les 13 et 14 mars auprès d'un échantillon de 997 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.