Le Parlement européen rejette un rapport sur l'égalité hommes-femmes

EUROPE Le rapport a été rejeté par 298 voix contre, essentiellement dans le camp conservateur...

avec AFP

— 

Le Parlement européen a exigé mercredi le rajout de plus d'un milliard d'euros dans le budget 2014 pour assurer les paiements prévus et éviter un nouveau risque de cessation de paiements.
Le Parlement européen a exigé mercredi le rajout de plus d'un milliard d'euros dans le budget 2014 pour assurer les paiements prévus et éviter un nouveau risque de cessation de paiements. — Frederick Florin AFP

Le Parlement européen a rejeté mardi à l'issue d'un vote serré un rapport sur l'égalité entre les hommes et les femmes, qui appelait à garantir l'égalité de rémunération à travail égal. Le rapport a été rejeté par 298 voix contre, essentiellement dans le camp conservateur, 289 pour (majoritairement la gauche et les libéraux) et 87 abstentions, dont un nombre important de députés écologistes, en tête desquels Daniel Cohn-Bendit et José Bové.

Le rapport demandait aux Etats de l'UE de « garantir le respect du principe fondamental de l'égalité de rémunération à travail égal entre les femmes et les hommes », d'interdire les démissions forcées en cas de maternité, et prônait la lutte contre les stéréotypes sexistes. La députée socialiste belge Véronique De Keyser a dénoncé « une marche arrière incroyable au lendemain de la Journée des Femmes ».

Astrid Lulling, une femme qui vote contre l'égalité hommes-femmes

« Aujourd'hui, par ce vote, c'est non seulement les femmes qui sont insultées et agressées, mais l'ensemble de la société, nos valeurs et le coeur de notre humanité », a dénoncé la délégation française du groupe socialiste. C'est un vote « désinvolte et honteux », a ajouté la socialiste française Sylvie Guillaume qui y voit l'expression d'une certaine lassitude de nombreux eurodéputés face à un énième rapport sur les droits des femmes. L'eurodéputée conservatrice luxembourgeoise Astrid Lulling, qui a voté contre, s'est réjouie du rejet de « ce rapport fourre-tout et inutile »