Affaire Sarkozy: Luc Chatel demande à Hollande de s'exprimer sur les écoutes

SCANDALE L'ancien ministre a souhaité sur RFI que le Président ramène «la sérénité dans le fonctionnement de l'institution judiciaire»...

avec AFP
— 
L'ancien ministre Luc Chatel, le 21 novembre 2012 à Paris.
L'ancien ministre Luc Chatel, le 21 novembre 2012 à Paris. — T. SAMSON/AFP PHOTO

L'ex-ministre UMP Luc Chatel a appelé mardi François Hollande à « s'exprimer » au sujet des écoutes judiciaires visant son prédecesseur Nicolas Sarkozy afin de « ramener la sérénité dans le fonctionnement de l'institution judiciaire. »

« Il doit à mon sens s'exprimer. Il a été sollicité par le bâtonnier de Paris. Il a été sollicité par plusieurs voies judiciaires. En tant que chef de nos institutions, il doit s'exprimer pour clarifier sa position et ramener la sérénité dans le fonctionnement de l'institution judiciaire », a déclaré Luc Chatel sur RFI.

Un mouvement de protestation contre les écoutes

Plusieurs centaines d'avocats ont rejoint lundi le mouvement de protestation contre les écoutes de Nicolas Sarkozy et de son conseil Thierry Herzog, révélées par le journal Le Monde. Le bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur, en a appelé au président Hollande, « garant des libertés publiques », tandis que le président de l'Union syndicale des magistrats (majoritaire), Christophe Régnard, a demandé au chef de l'Etat de rappeler le principe de séparation des pouvoirs.

« Le président doit lever ce voile. Il doit d'autant plus le lever qu'il a lui-même suscité le trouble puisque nous avons entendu de la part de députés socialistes qu'il leur aurait dit il y a quelques jours "Sarkozy je sais exactement ce qu'il fait, je le surveille" », a encore déclaré Luc Chatel. Le député de Haute-Marne se réfère à des propos de François Hollande rapportés par le Figaro Mazagine du 21 février et repris par le Journal du Dimanche, que le chef de l'Etat aurait tenus devant des parlementaires socialistes.