Le cabinet de Valérie Trierweiler à l’Elysée rejoint François Hollande

POLITIQUE Il s’agit de réaffectations, ces conseillers étant déjà rattachés à la présidence de la République…

E.O.

— 

Valérie Trierweiler et son chef de cabinet Patrice Biancone, le 7 mai 2013 à l'Elysée
Valérie Trierweiler et son chef de cabinet Patrice Biancone, le 7 mai 2013 à l'Elysée — SIPA

La question se posait après la séparation officielle de François Hollande et Valérie Trierweiler fin janvier: qu’allaient devenir les conseillers de l’ancienne compagne du Président? La réponse est désormais connue, selon Le Lab d’Europe 1: les conseillers vont continuer à travailler au service de la présidence de la République.

Le chef de cabinet de Valérie Trierweiler, Patrice Biancone, devrait ainsi être nommé conseiller en charge des ONG au sein du cabinet de François Hollande. La chargée de mission Carole Tep, arrivée à l’Elysée avec Carla Bruni-Sarkozy, va être chargée des commémorations auprès de Sylvie Hubac, la directrice de cabinet du chef de l’Etat. Ces réaffectations ne sont pas surprenantes: les membres du cabinet de Valérie Trierweiler étaient déjà des salariés de la présidence et partent donc dans d’autres services.

Deux gardes du corps aussi auprès de Hollande

 

Par ailleurs, indique Le Lab, le photographe Stéphane Ruet, responsable du pool photo à l’Elysée, va être nommé responsable de l’image du Président. Ce proche de Valérie Trierweiler avait publié avec l’ex- «première dame» un album photo de la campagne présidentielle 2012.

Enfin, deux des quatre gardes du corps de Valérie Trierweiler vont, eux, devenir chargés de la sécurité rapprochée de François Hollande au sein du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République).