VIDEO. Nicolas Dupont-Aignan traite le journaliste Frédéric Haziza de «merde intégrale»

POLITIQUE A l'issue d’une discussion sur une ancienne membre du parti du député, désormais une proche d’Alain Soral...

Enora Ollivier

— 

Capture d'écran d'un reportage de Canal +, qui a filmé un vif échange entre Frédéric Haziza et Nicolas Dupont-Aignan.
Capture d'écran d'un reportage de Canal +, qui a filmé un vif échange entre Frédéric Haziza et Nicolas Dupont-Aignan. — Capture d'écran / Canal +

Séquence tendue à l’Assemblée nationale. Canal + a diffusé ce dimanche un reportage contenant un vif échange entre le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan et le journaliste de LCP Frédéric Haziza, qui s’est déroulé samedi 8 février lors de la journée du livre politique.

«Vous êtes une merde intégrale, une vraie merde», s’emporte l’élu à l’issue d’une discussion portant sur l’historienne Marion Sigaut, ancienne membre du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la République (DLR), et proche d’Alain Soral.

 (à partir d'1m30)


«Je l'ai enlevée du bureau national»

«Marion Sigaut a défendu les mêmes idées que Farida Belghoul [à l’initiative de la rumeur sur la  soi-disante théorie du genre à l’école] et elle était à DLR», lance Frédéric Haziza à son interlocuteur au début de la conversation. «Elle a été à DLR, mais quand elle a été chez Soral, je l’ai enlevée du bureau national», lui répond le député. «Elle a été parallèlement aux deux», rétorque le journaliste, ce que réfute l’élu, soutenant que la femme a été exclue «un mois» après son rapprochement avec Alain Soral.

«Si Nicolas Dupont-Aignan m’insulte, c’est parce que je parle dans mon livre des liens entre Debout la République et Alain Soral, via Marion Sigaut», précise Haziza ce dimanche sur Twitter, après la diffusion du reportage de Canal +.

Dupont-Aignan «complaisant» avec l'univers de Soral

Le journaliste, auteur de Vol au-dessus d’un nid de fachos, une enquête sur la fachosphère française, expliquait en effet en janvier, lors d'un chat avec les internautes de 20 Minutes, que Nicolas Dupont-Aignan faisait partie des «complaisants» avec l'univers de l'essayiste proche de Dieudonné. «Pourquoi? Car Marion Sigaut, membre de l’équipe dirigeante d’"Egalité et réconciliation" [le mouvement d'Alain Soral], assure aussi les fonctions de déléguée nationale à la Vitalité de la langue française à Debout la République», indiquait-il.

Nicolas Dupont-Aignan a indiqué qu’il allait rédiger une note de blog lundi «sur cette affaire». «Assez des calomnies de Haziza !» écrit-il sur son compte Twitter.  Il «veut me salir en manipulant les faits», explique encore le député pour qui «Haziza sait très bien que Mme Sigaut n’est plus au bureau national de DLR» mais «le fait croire». «Aucune manipulation», répond le journaliste toujours sur le réseau social, mais des «faits clairs: Marion Sigaut revendique toujours une proximité avec Debout la République et Alain Soral».