Européennes: Marine Le Pen espère «entre 15 et 20» eurodéputés

ÉLECTIONS L'objectif de la  présidente du FN est de constituer un groupe, et «d'être une vraie force»...

B.D. avec AFP

— 

Marine Le Pen, présidente du Front national, s'exprime lors d'une conférence de presse le 21 janvier 2014 à Paris
Marine Le Pen, présidente du Front national, s'exprime lors d'une conférence de presse le 21 janvier 2014 à Paris — Bertrand Guay AFP

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a dit ce samedi à Perpignan espérer faire élire «entre 15 et 20» députés européens FN aux élections de mai.

«J'en vise entre 15 et 20, c'est un calcul purement mathématique par rapport aux espérances de scores que nous avons», a déclaré Marine Le Pen lors d'une conférence de presse avant une réunion publique pour soutenir la candidature de son compagnon Louis Aliot à la mairie de la préfecture des Pyrénées-Orientales.

«Ca nous permettra d'arriver massivement au Parlement, de voir notre espoir de constituer un groupe être quasiment rempli, et puis d'être une vraie force», a ajouté la présidente du FN, qui se représentera dans la circonscription Nord-Ouest. Pour constituer un groupe à Strasbourg, il faut au moins 25 eurodéputés issus de sept pays différents.

Pousser à une remise en cause de la classe politique française par rapport à la construction européenne

Marine Le Pen a réitéré son objectif de faire de son parti le premier à l'issue de ce scrutin: «Bien sûr, c'est l'objectif que je me suis donné, certes qui n'est pas mince.» «Quand nous arriverons en tête, nous ne ferons pas seulement élire des députés européens, nous pousserons à une remise en cause de la classe politique française par rapport à la construction européenne que rejettent les Français», a-t-elle promis.

Si le FN arrive en tête, l'actuelle députée européenne a aussi redit qu'elle demanderait à François Hollande la dissolution de l'Assemblée nationale. Alors qu'un journaliste soulignait qu'elle n'était «pas très présente» à la Commission emploi et affaires sociales du Parlement européen dont elle est membre, Marine Le Pen a répondu: «C'est vrai. Je suis présente systématiquement aux plénières. Je ne vais pas à la commission. Nous sommes tellement minoritaires que ça ne sert à rien.»

«C'est pour ça que je me bats pour avoir un vrai groupe. Un député non-inscrit, c'est un sous-député: vous n'avez pas de possibilité d'amender en plénière, de vous voir confier un rapport...», a-t-elle regretté. Les autres têtes de listes FN déjà connues sont Florian Philippot (Est), Jean-Marie Le Pen (Sud-Est), Louis Aliot (Sud-Ouest), Aymeric Chauprade (Île-de-France), Gilles Lebreton (Ouest).

Un sondage OpinionWay publié vendredi accorde 20% des intentions de vote au FN pour les européennes, derrière l'UMP (22%) et devant le PS (16%). Ces intentions de vote sont en recul par rapport à deux études Ifop qui plaçaient le FN en tête, la première en octobre accordant 24% des suffrages au FN, la seconde en janvier avec 23%.