Propos de Copé sur le livre «Tous à poil»: Pour Ayrault, le président de l'UMP «délire»

POLITIQUE Jean-François Copé «a été encore une fois ridicule, caricatural», a déclaré le Premier ministre...

avec AFP

— 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 31 janvier 2014 à Saint-Herblain, près de Nantes.
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le 31 janvier 2014 à Saint-Herblain, près de Nantes. — Sebastien Salom-Gomis/SIPA

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s'en est pris très vivement lundi au président de l'UMP, Jean-François Copé, pour ses propos tenus dimanche contre un livre destiné aux enfants du primaire intitulé Tous à poil.

Jean-François Copé «a été encore une fois ridicule, caricatural», a déclaré le Premier ministre devant la presse. Le président de l'UMP «cherche toujours à polémiquer sur des sujets de société en inventant à chaque fois des histoires... J'aimerais bien que l'opposition prenne aussi sa part dans l'effort de redressement du pays», a poursuivi Jean-Marc Ayrault, en marge du séminaire du PS organisé autour du Pacte de responsabilité aux entreprises proposé par l'exécutif.

«Quand je vois la manière dont M. Copé (...) se laisse aller»

Le Premier ministre a mis en parallèle à cet égard la «mobilisation» et les rencontres sur le terrain des socialistes avec les «invectives de la droite». «Quand je vois l'état de la droite, quand je vois la manière dont M. Copé (...) se laisse aller, je dirais même à délirer», s'est agacé Jean-Marc Ayrault.

«Pourquoi? Parce qu'il n'a pas envie de répondre aux questions: qu'est-ce qu'il faut faire pour permettre à la France de se redresser durablement sur le plan économique et de faire reculer le chômage?» a-t-il enchaîné.

Jean-François Copé avait brandi dimanche un livre qu'il avait présenté comme «recommandé aux enseignants» pour les classes primaires, intitulé Tous à poil, se demandant s'il fallait «en sourire».