Florange: Edouard Martin a rencontré Manuel Valls, affirme le ministère

POLITIQUE Le syndicaliste est aussi candidat PS pour les européennes...

M.P.

— 

Le syndicaliste CFDT de l'aciérie ArcelorMittal de Florange, Edouard Martin, exprime sa colère devant un gendarme à Paris, le 15 mars 2012.
Le syndicaliste CFDT de l'aciérie ArcelorMittal de Florange, Edouard Martin, exprime sa colère devant un gendarme à Paris, le 15 mars 2012. — THOMAS SAMSON / AFP

Si, Edouard Martin a eu l'occasion de rencontrer Manuel Valls. D'après, le cabinet du ministre interrogé par 20 Minutes, le syndicaliste a bien pu s'entretenir avec le ministre à Florange, où il était en déplacement ce lundi.

Peu avant, BFM TV avait été le témoin d'une scène gênante ce lundi matin: Edouard Martin, le leader de la CFDT sur le site ArcelorMittal à Florange, se fait refouler par le service d’ordre du ministre de l’Intérieur, alors qu’il était venu pour «l'accueillir». Car, si Edouard Martin est le visage de la contestation syndical de l’usine, il est aussi depuis décembre dernier la tête de liste PS aux européennes dans le Grand Est.

Voir la vidéo :

Selon notre source, Edouard Martin est arrivé à Florange alors que le ministre était déjà sur place. Et il était accompagné de plusieurs personnes en chasuble orange, ce qui laissait suggérer qu'il pouvait s'agir de syndicalistes, qui auraient pu déranger la réunion sécurité que tenait le ministre à ce moment là. D'où le fait que les officiers de sécurité aient bloqué leur entrée.

Mais «30 secondes après la scène, le temps que l'information remonte, la directrice adjointe de cabinet du préfet de région est venu lui dire de venir», nous explique-t-on. «C'est un micro-événement», s'agace-t-on. Toujours selon le cabinet du ministre, Edouard Martin a ensuite assisté pendant 45 minutes à la réunion et a pu s'entretenir avec Manuel Valls à la fin.