Mariage pour tous: Fillon prône une réécriture de la loi

FAMILLE François Fillon veut «régler définitivement» la question de PMA et GPA...

avec AFP

— 

François Fillon, le 15 janvier 2014 à Paris.
François Fillon, le 15 janvier 2014 à Paris. — WITT/SIPA

L'ancien Premier ministre François Fillon (UMP) a déclaré lundi que son camp devra réécrire la loi sur le mariage homosexuel pour clore la question des techniques PMA et GPA et restreindre l'adoption.

Interrogé par BFMTV et RMC sur la Manif pour tous et les rassemblements du 2 février, le député de Paris a rappelé son opposition au «mariage pour tous. Je suis le premier à avoir dit qu'il fallait réécrire le texte».

«L'abroger, ce n'est pas réaliste car on ne démariera pas des gens qui ont été mariés», a observé François Fillon. «Le réécrire, ça veut dire régler définitivement cette question de PMA et GPA (Procréation médicalement assistée et Gestation pour Autrui, ndlr), faire en sorte que le débat soit clos et deuxièmement fixer les conditions d'adoption de façon plus restreinte».

Pas question de manifester

«On ne peut pas dire qu'on est contre le mariage pour tous à cause de la filiation, ce qui est la position d'une grande partie de la droite et du centre, et en même temps ne pas régler cette question-là», selon lui.

Le gouvernement a, sur la réforme famille, montré «une immense incohérence et ça contribue à créer des fractures de la société française», a accusé François Fillon.

Cependant, «que les manifestants soient mes amis ou pas, je ne manifeste pas», a tranché l'ex-chef de gouvernement.