Le foyer, école de bonne conduite

Stéphane Colineau

— 

La préfecture du Val-de-Marne a proposé samedi d'accueillir dans un centre d'hébergement à Créteil les personnes à risque après avoir appris que deux enfants du gymnase de Cachan avaient contracté la varicelle.
La préfecture du Val-de-Marne a proposé samedi d'accueillir dans un centre d'hébergement à Créteil les personnes à risque après avoir appris que deux enfants du gymnase de Cachan avaient contracté la varicelle. — Joël Saget AFP
Ce qu’on attend de sa famille, c’est d’abord qu’elle nous enseigne les comportements à adopter. C’est la principale conclusion du nouveau sondage réalisé par LH2 pour 20 Minutes et RMC dans le cadre du Manifeste 2007.

A la question«Quelles sont les valeurs de la famille qui devraient davantage être défendues?», les Français répondent «le savoir-vivre» (46%) et «le respect des personnes âgées (36 %)». Très loin devant les racines et l’identité (11%), qui arrivent en toute queue de peloton.

« Les Français nous disent que la famille doit instaurer des règles, et non pas donner une identité, estime le directeur des études politiques de LH2, François Miquet-Marty. Elle est là pour dire ce que l’on doit faire, pas qui on est. »

Ces réponses s’inscrivent dans une tendance de fond observée depuis les années 1980, analyse l’expert. «Les études montrent un besoin croissant de respect des règles de bonne conduite en société. Par exemple, le fait de jeter un mégot par terre était toléré il y a vingt ans, ça ne l’est plus aujourd’hui. »

Autre question posée aux Français, quelles sont «les familles en difficultés matérielles » à aider en priorité. Les sondés jugent majoritairement (54 %) que toutes les familles sans distinction doivent être aidées, sans avantage pour les familles monoparentales ou les familles nombreuses.

Pourtant, les études montrent que les enfants qui souffrent de pauvreté sont principalement issus de ces milieux. « On pourrait s’attendre à davantage de solidarité », note François Miquet-Marty, pour qui cette question«confirme encore une fois combien les Français sont préoccupés par la nécessité d’augmenter le pouvoir d’achat du plus grand nombre.»

- Retrouvez l'intégralité des résultats du sondage