Manif pour tous: Harlem Désir met en garde contre «les dérapages haineux»

MANIFESTATION Des dizaines de milliers de personnes sont attendues dimanche à Paris par les organisateurs de la Manif pour tous, qui entendent s'opposer à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes et à la gestation pour autrui (GPA)...

avec AFP

— 

Harlem Désir, le premier secrétaire du PS.
 
Harlem Désir, le premier secrétaire du PS.   — MEUNIER AURELIEN/SIPA

Harlem Désir a mis en garde samedi contre les «dérapages haineux» et «la violence», à la veille des manifestations de la «Manif pour tous» à Paris et Lyon.

«Je veux mettre en garde contre les dérapages haineux, la violence, qui n'ont pas leur place dans la République», a lancé le Premier secrétaire du PS devant les secrétaires de section du parti réunis à la Mutualité.

«Je le dis solennellement aux responsables de la droite, vous devez sortir de l'ambiguïté et condamner clairement ceux qui s'en prennent aux valeurs et aux institutions de la République», a-t-il ajouté.

L'UMP taclée

Il a jugé que les responsables de l'UMP étaient «loin des préoccupations des Français mais très occupés, comme disait le Général de Gaulle, à faire cuire la petite marmite de leurs rivalités sur le petit réchaud de leurs ambitions».

Des opposants à l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et à la gestation pour autrui (GPA) manifesteront dimanche à Paris et Lyon.

S'agissant du Pacte de responsabilité proposé par François Hollande aux entreprises, Harlem Désir a assuré au patron du Medef: «oui, M. Gattaz, il faudra s'engager sur des contreparties claires et vérifiables pour l'emploi, la formation, les investissements en France dans l'outil de production. Le Parti socialiste y veillera».