Visite supposée de Hollande à la famille Gayet: Matignon répond à la question d'un député

POLITIQUE L'élu UMP s'inquiète des frais qu'auraient entraîné une telle visite...

avec AFP

— 

Les révélations de la relation supposée entre François Hollande et Julie Gayet tombe au plus mal pour le chef de l'Etat.
Les révélations de la relation supposée entre François Hollande et Julie Gayet tombe au plus mal pour le chef de l'Etat. — VALERY HACHE THOMAS SAMSON / AFP

L'affaire Hollande-Gayet continue de faire parler d'elle, cette fois entre l'Assemblée et Matignon. Les services du Premier ministre ont en effet répondu à la question d'un député UMP sur le coût d'une visite supposée de François Hollande à la famille de Julie Gayet dans le Gers, dans une réponse publiée mardi prochain au Journal officiel et dont l'AFP a pris connaissance vendredi.

Le député UMP Claude de Ganay avait adressé mardi une question écrite au gouvernement sur le coût d'une visite qu'aurait effectuée François Hollande dans le Gers à la famille de l'actrice Julie Gayet, en marge d'un déplacement officiel.

Question née d'un article du «JDD»

«Le président de la République a effectué un déplacement officiel en Dordogne et dans le Gers les 2 et 3 août sur les thèmes du développement rural et de la politique de la ville», rappelle Matignon dans sa réponse. «Le seul moyen aérien utilisé a été un Falcon-7X pour les trajets Paris-Périgueux et Périgueux-Auch le 2 août, et Auch-Paris au retour le 3», rappelle Matignon. «Aucun autre moyen aérien n'a été mis en oeuvre», assure-t-on de même source.

«Il est rappelé que depuis mai 2012, des économies substantielles ont été réalisées sur les déplacements du chef de l'Etat», poursuivent les services du Premier ministre. «Ainsi, le budget déplacements de l'Elysée a baissé en 2013 de 16,7% par rapport à 2011», souligne Matignon. «Quant aux préconisations de la Cour des comptes relatives aux déplacements privés du président de la République, elles ont toujours été strictement respectées depuis le début du quinquennat», concluent les services de Jean-Marc Ayrault.

Le député UMP s'appuyait sur un article du Journal du dimanche du 18 janvier qui affirmait que le chef de l'Etat «aurait fait une halte en hélicoptère dans la jolie résidence secondaire de la famille Gayet, le château de Cadreil» le 3 août 2013, en marge de ce déplacement.