Règlement de comptes à Marseille: Thierry Mariani a «du mal à être triste»

POLITIQUE Le député UMP a réagi sur son compte Twitter à un nouveau règlement de comptes mardi à Marseille...

avec AFP

— 

Thierry Mariani, le 19 novembre 2012 au siège de l'UMP.
Thierry Mariani, le 19 novembre 2012 au siège de l'UMP. — WITT/SIPA

Le député UMP Thierry Mariani a «du mal à être triste» à l'évocation d'un nouveau règlement de comptes mortel à Marseille possiblement lié au trafic de stupéfiants, dit-il dans un message posté mercredi sur son compte Twitter.

«Quand le matin j'entends nouveau règlement de compte entre trafiquants à Marseille j'ai vraiment du mal à être triste», écrit l'ancien ministre des Transports du gouvernement Fillon, député des Français établis hors de France après l'avoir été député du Vaucluse. Thierry Mariani est cofondateur de l'aile Droite populaire au sein de l'UMP.

Un homme de 40 ans a été tué mardi d'une rafale de kalachnikov dans les quartiers Nord de Marseille sous les yeux de son fils de 9 ans. Il s'agit du quatrième homicide par balles dans le département depuis le début de l'année.