Révélations de «Closer»: Jean-Vincent Placé parle d'une «chasse à l'homme scandaleuse»

POLITIQUE Le sénateur EELV de l'Essonne a taclé le magazine «Closer», qui revient ce vendredi sur la liaison supposée de François Hollande et Julie Gayet...

M.Gr.

— 

Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin, le 17 janvier 2014
Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin, le 17 janvier 2014 — Capture d'écran

«Sancadaleux, abject...» Jean-Vincent Placé, qui était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur RMC, est revenu sur les révélations par le magazine Closer il y a une semaine de la liaison supposée entre François Hollande et Julie Gayet.

Le sénateur EELV de l'Essonne et président du groupe parlementaire écologiste au Sénat s'est ainsi montré très dur à l'égard de Closer, estimant qu'il y a une «chasse à l'homme scandaleuse» contre François Hollande.

L'attitude de Nicolas Sarkozy en cause

Il a poursuivi sur le même ton, rappelant que «déjà le premier numéro du magazine Closer est très critiquable, et aujourd’hui, peut-être la semaine prochaine... on arrive là, entre la rumeur qui est balancée, les photos, la vie déballée... moi je trouve ça scandaleux, abject, ignominieux».

Regrettant dans cette affaire une dérive, indiquant que «nous étions jusque-là préservés dans notre pays sur la qualité de la presse, sur le respect de la vie privée (…)», le sénateur écologique va jusqu'à sous-entendre que l'attitude de Nicolas Sarkozy, lorsqu'il était président, pourrait expliquer la situation actuelle.