Juppé: «Et pourquoi pas un statut pour la deuxième dame?»

POLITIQUE Le maire de Bordeaux a ironisé, lors d'une conférence de presse, sur l'affaire Hollande-Gayet...

Mickaël Bosredon

— 

Alain Juppé dans son bureau à la mairie de Bordeaux le 28 juin 2012
Alain Juppé dans son bureau à la mairie de Bordeaux le 28 juin 2012 — S.ORTOLA/20MINUTES

«Celle-là, je ne l’avais pas préparée… » a-t-il confié en coulisses. Interrogé mardi midi lors d’une conférence de presse à Bordeaux sur l'affaire Hollande-Gayet, et plus particulièrement sur la possibilité d'un statut spécifique pour la première dame de France, Alain Juppé a lancé: «en France, on aime les statuts. Alors, quoi? On va faire un statut pour la Première dame, et pour la deuxième dame aussi, peut-être?», provoquant l’hilarité de la salle.

En préambule, le maire de Bordeaux avait redit son «attachement au respect de la vie privée, une liberté fondamentale en démocratie.»

Alain Juppé a également dit qu’il «essaierait» de regarder la conférence de François Hollande, mardi après-midi. «Quand on lit à la lettre ce qu’il a déclaré à propos des entreprises ces derniers jours, cela me convient. Mais plusieurs questions se posent. Est-ce que sa majorité va le soutenir dans son virage social-libéral, notamment ? Il y a des attentes fortes du monde de l’entreprise, qui réclament moins de charges et moins de contraintes réglementaires.»