EN DIRECT. Affaire Hollande-Gayet: Selon son ancien mari, Julie Gayet est «très calme et très sûre d'elle»... Trierweiler va passer la nuit à l'hôpital...

W. M.

— 

Les révélations de la relation supposée entre François Hollande et Julie Gayet tombe au plus mal pour le chef de l'Etat.
Les révélations de la relation supposée entre François Hollande et Julie Gayet tombe au plus mal pour le chef de l'Etat. — VALERY HACHE THOMAS SAMSON / AFP

 

20h19: Selon son ancien mari, Julie Gayet est «très calme et très sûre d’elle»

«Je suis attristé et extrêmement surpris par tout ce qu’on dit sur elle», a confié l’ancien mari de Julie Gayet, Santiago Amigorena, au micro de Nicolas Poincaré sur Europe 1. Selon lui, l’actrice reste «très calme et très sûre d’elle». Dans cette affaire, «il n’y a aucune faute. Il n’y a aucune tromperie». «Quand on lit les titres dans la presse on a l’impression que le grand banditisme a mis un appartement à disposition du président de la République», a-t-il regretté. Et là on se rend compte que n'importe quel détail peut devenir absolument n'importe quoi».
19h15: Valérie Trierweiler passera la nuit à l'hôpital
La compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, «ne sortira pas de l'hôpital lundi soir» comme cela avait été initialement envisagé, a-t-on appris auprès de son cabinet. «Les médecins estiment qu'elle a besoin de plus de repos», a-t-on précisé de même source. Victime d'un «coup de blues», la première dame a été hospitalisée vendredi après les révélations du magazine Closer sur la liaison entre le chef de l'Etat et l'actrice Julie Gayet.
18h49: Le photographe de Closer aurait pu intenter à la vie de François Hollande, s'il l'avait voulu
Le photographe Sébastien Balliella, qui a pris les photos appuyant les révélations du magazine people Closer, vendredi 10 janvier, sur la supposée liaison de François Hollande et la comédienne Julie Gayet
, aurait pu intenter à la vie du président «sans aucun problème», a-t-il indiqué au micro de RTL, lundi 13 janvier.
18h18: Tahar Ben Jelloun écrit une lettre à Valérie Trierweiler
L’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun a écrit une lettre de soutien à Valérie Trierweiler. Le site lepoint.fr la publie. Dans ce texte, il dit penser à elle, une amie, «en ce moment où votre vie intime, la vôtre et celle de votre compagnon, est sujet de curiosité malsaine, une espèce de cambriolage en plein jour où l'on saccage tout sans penser aux conséquences non seulement sur votre existence, mais aussi celle de vos enfants». «Je pense à vous parce que je sais la douleur et la violence, je sais aussi l'attente et l'espoir. (…) Chère Valérie, vous vous arrangez parce que vous êtes amoureuse. Jusqu'à quand alliez-vous vous contenter d'arrangements? (…) À présent, il vous faudra choisir: continuer à vivre à côté d'un homme qui est ce qu'il est et qui ne changera pas, ou bien tourner cette page douloureuse et trouver votre place, celle qui garantit votre équilibre et peut-être facilitera votre accès au bonheur», poursuit l’intellectuel.

15h32: «La France doit être entièrement mobilisée sur les vrais sujets», estime Peillon
Le ministre de l'Education Vincent Peillon a estimé lundi, à la veille d'une conférence de presse délicate pour François Hollande après les révélations sur sa vie privée, qu'il ne fallait «pas mélanger les questions politiques et les questions personnelles».
«Il ne faudrait pas encore trouver un prétexte, y compris pour les médias, pour ne pas traiter les questions de fond qui préoccupent les Français», a déclaré le ministre de l'Education, interrogé en marge d'un déplacement dans une école de Villeurbanne, près de Lyon, sur l'égalité fille-garçon.
«La France doit être entièrement mobilisée sur les vrais sujets», a insisté le ministre, citant «le chômage, la capacité qui est la nôtre dans l'économie mondialisée d'être fort, notre école» ou encore «être capable de vaincre ce fléau du chômage».


15h : Le propriétaire de l'appartement est «choqué»
Le propriétaire de l'appartement qui abritait secrètement la relation entre François Hollande et l'actrice Julie Gayet, un ancien commerçant de 71 ans,
aujourd'hui retraité à Biarritz, se dit «extrêmement choqué» de la polémique autour de son bien.
«Je suis extrêmement choqué de tout ce qu'on peut dire sur moi: que je serais un ancien mafioso, un patron du CAC 40, ou que l'appartement que j'ai habité pendant 40 ans était un bordel», a déclaré Jean-Pierre Discazeaux, qui a vécu dans cet appartement de 1962 à 2003, avant de le mettre en location. Plusieurs médias ont affirmé dimanche que son appartement était lié au grand banditisme corse.
13h37: La solution pour trouver un numéro de Closer
Vous n'avez pas pu lire le numéro de Closer qui révèle l'affaire Hollande-Gayet? Pas de soucis s'il est introuvable en kiosque. Vous pouvez l'acheter (à prix d'or) sur internet. Par exemple sur leboncoin.fr. A vos bourses!

13h04: Closer cartonne
Le numéro de Closer sur l'affaire Hollande-Gayet s'arrache: ses ventes en kiosque ont bondi de 50% par rapport à son tirage habituel, soit 150.000 de plus, et encore 150.000 supplémentaires ont été réimprimés et seront en kiosque demain, selon l'entourage de la direction de Mondadori France, son propriétaire. Au total les ventes de l'hebdomadaire pourraient donc doubler, à environ 600.000 au lieu de quelque 330.000 actuellement.
Closer a aussi attiré sur son site internet près de 1,4 million de visites vendredi, une envolée de 800% par rapport à sa fréquentation habituelle. Ses ventes d'exemplaires numériques ont également été multipliées par 8 sur le kiosque numérique lekiosk.com, a indiqué le site sur Twitter.
Le magazine était en rupture de stock dès 11 heures du matin vendredi dans une partie des kiosques parisiens. Sur le site de vente entre particuliers leboncoin.fr, le numéro de vendredi était même proposé à 10 euros pièce, alors qu'il s'achète 1,50 euro en kiosque.

12h08: «La façon dont on étale ça est absolument insupportable et odieuse», estime Juppé 
Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a estimé lundi que la manière dont a été révélée et étalée la liaison supposée entre François Hollande et l'actrice Julie Gayet est «insupportable» et «odieuse», insistant sur le respect de la vie privée.
«La façon dont on étale ça -pour quel profit, dans quel but? Ah si, pour faire des ventes, vraisemblablement- est absolument insupportable et odieuse», a déclaré l'ancien Premier ministre lors d'une conférence de presse tenue lundi matin à sa permanence de campagne, dans le centre de Bordeaux. 

10h36: «Valérie Trierweiler a été très sonnée».
Frédéric Gerschel, journaliste au Parisien, s’est entretenu dimanche au téléphone avec la Première dame de France, comme il le raconte au micro de RTL.


Frédéric Gerschel : "C'était violent pour... par rtl-fr

Il est le seul journaliste à avoir pu joindre Trierweiler, qui lui aurait confié avoir eu une conversation avec François Hollande au cours de laquelle il aurait admis sa liaison avec l’actrice Julie Gayet. «Elle a été très sonnée», explique le journaliste, qui révèle que la Première dame s’est vue prescrire une cure de repos de dix jours. «Il n’est pas sûr du tout qu’elle sorte de l’hôpital ce lundi», a-t-il ajouté.  

9h50: «On se serait passés de ça»
Thierry Mandon, porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale, a lui aussi réagi sur RFI: «C'est un homme qui peut avoir des coups de cœur, des difficultés de couple. S'il est normal, il peut avoir tout ça, mais s'il est président normal, très vite», il «clarifie la situation».
«On se serait passés de ça. C'était un très bon début d'année, le président s'est mis sur les rails qui conviennent, il assume pleinement ce qui est son orientation depuis le départ». «Il faut vraiment qu'il déblaye très vite sa situation personnelle pour qu'on puisse aborder sérieusement ces questions». «Il doit le faire une fois, fort, définitivement et qu'on n'en parle plus.»

9h49: «A l’étranger, une preuve supplémentaire du côté léger de notre pays»
«L'image que cela donne à l'étranger n'est pas du tout la même qu'en France. Quand en France on pense que le président est en bonne santé et qu'après tout c'est son problème, à l'étranger c'est vécu comme une preuve supplémentaire du côté léger de notre pays», a estimé Pierre Lellouche, député UMP et ex-ministre des Affaires européennes, sur Europe 1.
«Alors que le pays ne va pas bien du tout, que notre président passe son temps à faire ça, c'est vécu comme une preuve supplémentaire que la France est décidément plus douée pour la gaudriole que pour la réforme économique.»

9h45: «Copé ne perd jamais une occasion d'être petit»
C’est ce qu’a répondu lundi sur i>TELE le député (PS) Jean-Christophe Cambadélis au patron de l'UMP qui a jugé dimanche cet épisode «désastreux pour l'image de la fonction présidentielle».
«On pourrait lui répondre que Schröder s'est marié quatre fois, dont deux fois quand il était ministre, et ça n'a pas empêché l'Allemagne, dont il nous rebat les oreilles, d'être dans la situation qu'elle connaît aujourd'hui», a observé Cambadélis.
Le député a par ailleurs refusé un parallèle entre Nicolas Sarkozy et François Hollande sur la vie privée, Sarkozy en ayant fait «un élément médiatique», ce qui n'est pas le cas, à ses yeux, de son successeur.

9h40: «Chez François Hollande, la tartufferie est permanente»
Jean-Luc Mélenchon a estimé lundi que François Hollande devrait être davantage «habité par la fonction», après les révélations sur la vie privée du chef de l'Etat que le coprésident du Parti de gauche n'a pas souhaité commenter. 
«C'est sa vie privée, je fais partie des gens qui tiennent beaucoup à la distinction entre les deux. Mais on voit bien qu'il y a un impact public, au moins sur un plan: la sécurité du président, ça nous intéresse. On ne peut pas considérer que c'est son affaire privée de savoir s'il est en sûreté ou pas», a déclaré Mélenchon sur LCI et Radio Classique. 
«Je ne veux pas discuter de sa vie privée mais cependant, je crois qu'il faut savoir être habité. Chez François Hollande, la tartufferie est permanente (...). Il fait un discours contre la finance avant de la cajoler, il se présente comme socialiste alors que le Medef n'a jamais eu autant qu'aujourd'hui son rond de serviette», a accusé l'ex-candidat à la présidentielle de 2012.

Après les révélations vendredi du magazine people Closer, le couple présidentiel est dans la tourmente.

Le président de la République n'a pas démenti les allégations lui portant une relation avec l'actrice Julie Gayet. Dans un communiqué, François Hollande, qui a précisé s'exprimer non pas en tant que président de la République, a regretté une atteinte à la vie privée.

La première dame, Valérie Trierweiler, a été hospitalisée pour «un coup de blues» après ces révélations. Elle doit sortir aujourd'hui.

L'affaire Gayet tombe au plus mal pour le président qui doit présenter mardi ses voeux à la presse au cours d'une conférence de presse. Le message présidentiel risque fortement d'être parasité par cette affaire...