Photos de «Closer»: Pour Ségolène Royal, il faut «tourner la page» Julie Gayet

avec AFP
— 
Ségolène Royal, le 12 septemebre 2012, à Paris.
Ségolène Royal, le 12 septemebre 2012, à Paris. — Francois Mori/AP/SIPA

Ségolène Roal (PS) a estimé dimanche qu'il fallait «tourner la page» après les révélations de Closer sur une liaison du président Hollande avec l'actrice Julie Gayet mais avant que l’on apprenne l’hospitalisation de Valérie Trierweiler.

«Je ne veux pas alimenter d'une quelconque petite phrase un feuilleton qui est très, très, très éloigné des préoccupations des Français», a répondu sur France 2 l'ex-compagne du président, avec qui elle a eu quatre enfants, alors que Laurent Delahousse l'interrogeait sur les répercussions politiques de cet article. «Il est évident qu'il faut tourner la page et se remettre au travail», a-t-elle ajouté.


@MédiasInfos / Ségolène Royal s'exprime sur la... par medias-infos

 

Une «bonne direction» de la politique gouvernementale

Interrogée sur un éventuel changement de cap présidentiel, Ségolène Royal a répondu: «Si le cap est le même - la lutte contre le chômage, l'augmentation du pouvoir d'achat, redresser notre pays -, il est évident - et je m'en réjouis - que les moyens d'y parvenir ont évolué dans la bonne direction.»

Selon elle, «personne ne nie qu'il y a un peu de temps qui a été perdu, (...) peut-être parce qu'il y a eu une sous-estimation de la gravité de la crise économique, de la mondialisation de l'économie». Alors que « la compétition» est «féroce», a poursuivi l’ancienne candidate à la présidentielle, «la France ne mobilise que 20% de son potentiel».