Affaire Dieudonné: Marine Le Pen dénonce une «vendetta» de Manuel Valls

POLITIQUE La présidente du Front national est revenue sur la polémique à l'occasion de ses vœux à la presse, ce mardi...

A Nanterre, Anne-Laëtitia Béraud (avec V. C.)

— 

Marine Le Pen, la présidente du Front National, le 17 novembre 2013 à Paris.
Marine Le Pen, la présidente du Front National, le 17 novembre 2013 à Paris. — BERTRAND GUAY / AFP

«Choquée» et «heurtée» par certains propos de Dieudonné. Questionnée à propos de la polémique sur les spectacles de l'humoriste controversé, Marine Le Pen a expliqué, ce mardi lors de ses vœux à la presse, que la circulaire du ministre de l'Interieur, Manuel Valls, a pour but d'«amuser la galerie». Elle a comparé «ce climat de vendetta personnelle de Valls à l'égard d'un humoriste» à une «joute stérile».

«Pas juge en antisémitisme», la présidente du Front national s'est dite «choquée» et «heurtée» par certains propos de Dieudonné, prenant pour exemple ceux tenus à l'égard du journaliste de France Inter, Patrick Cohen.

Marine Le Pen d'accord avec la Ligue des droits de l'homme

«Je partage, une fois n'est pas coutume, l'avis de la très gauchiste Ligue des droits de l'homme qui a évoqué “une interdiction préalable au fondement juridique précaire et au résultat politique incertain“, voire contreproductif”», a ajouté Marine Le Pen. «J'aimerais que Manuel Valls puisse se dégager un peu de temps pour répondre aux Français des conséquences de sa politique, plutôt que d'être en duo avec Dieudonné», a-t-elle asséné.

>> Suivez l'affaire Dieudonné en direct par ici

«Mais je ne voudrais pas que Dieudonné serve d'excuse pour ouvrir la voie à une censure, à un contrôle plus large, a-t-elle poursuivi. Je ne voudrais pas qu'à cette occasion, on décide plus largement d'un contrôle préalable plus large contre les contenus Internet, qui serait une véritable atteinte à la liberté d'expression dans notre pays.» 

Jean-Marie Le Pen parrain d'une fille de Dieudonné

Interrogée sur le fait que Jean-Marie Le Pen, président honoraire du Front national, soit le parrain d'une fille de Dieudonné, Marine Le Pen a réfuté tout lien avec le Front national, parlant de «climat hystérique» autour de Dieudonné.

«Que Jean-Marie Le Pen soit le parrain d'une fille de Dieudonné, cela ne veut pas dire que Jean-Marie Le Pen monte sur scène avec Dieudonné», a pour sa part précisé Gilbert Collard, député fronstiste du Gard. «Qu'il y ait des relations entre les deux hommes ne veut pas dire que Jean-Marie Le Pen soit responsable de Dieudonné», a-t-il ajouté. Questionné à propos du geste de la quenelle, l'avocat a expliqué que «c'est un geste antisystème pour beaucoup de gens, mais chez Dieudonné ce geste a une connotation antisémite. Il faudrait donc trouver un nouveau geste antisystème, j'y travaille». 

Le gouvernement a appelé lundi les préfets et les maires à empêcher la tenue des spectacles de Dieudonné, jugés antisémites, et a été immédiatement entendu à Bordeaux et Tours, mais le polémiste a fait savoir qu'il contesterait en justice toute interdiction.