FN: Marine Le Pen affiche des ambitions pour 2014

POLITIQUE La présidente du Front national mise sur les élections municipales et européennes de 2014 pour faire progresser le Rassemblement bleu Marine...

A Nanterre, Anne-Laëtitia Béraud
— 
Marine Le Pen, le 4 décembre 2013, au siège du FN à Nanterre.
Marine Le Pen, le 4 décembre 2013, au siège du FN à Nanterre. — LCHAM/SIPA

«Trois combats fondamentaux» seront menés par le Front national en 2014. A l'occasion de ses vœux à la presse, la présidente du parti, Marine Le Pen, a détaillé ses priorités de l'année, sous le label Rassemblement bleu Marine. Dans la ligne de mire de la frontiste, l'Union européenne, un projet qui «suscite l'hystérie organisée de la caste (...) de l'élite qui a trompé le peuple», explique Marine Le Pen, qui se réjouit que «le désamour des Français [pour l'UE] progresse».

>> Les propos de Marine Le Pen sur la polémique concernant Dieudonné, à lire ici

Son parti «continuera de dénoncer cette utopie à l'occasion des élections européennes».

Vague sur ses ambitions municipales

Deuxième et troisième priorités, «le renvoi des Roms chez eux» et le combat «pour les libertés numériques», notamment sur Internet. La politique a demandé à ce propos une attitude «beaucoup plus ferme sur les écoutes de la NSA».

A propos des élections municipales de mars 2013, Marine Le Pen est restée volontairement vague sur les ambitions de son parti.«"Il est impossible de donner des objectifs chiffrés (...) nous voulons une implantation locale, durable et organisée» sur le territoire. Elle a néanmoins espéré «plus de 1.000 conseillers municipaux».