La blague de Hollande sabre à la main

M.P.

— 

Francois Hollande le 30 décembre 2013 à Ryad en Arabie Saoudite.
Francois Hollande le 30 décembre 2013 à Ryad en Arabie Saoudite. — K. TRIBOUILLARD / AFP

Si la conjoncture n’est pas des plus favorables à François Hollande, le chef de l’Etat ne semble pas perdre sa bonhommie légendaire.

En visite à Ryad, en Arabie Saoudite, François Hollande a multiplié les blagues, rapportent des envoyés spéciaux de médias ce lundi. Face à la citadelle de Masmak, alors qu’il participait à une cérémonie protocolaire impliquant des gardes en habits traditionnels, armés de sabres, Hollande a saisi l’arme et a lâché «j’en aurai besoin», comme le rapporte un journaliste de BFM TV.

Rebelote juste après, dague en main, comme le rapporte un journaliste de I-Télé:

 

Le chef de l’Etat a également ironisé sur l’âge de Jack Lang qui l’accompagnait lors de la visite de la citadelle de Masmak. Alors que l'ancien ministre de la Culture demande de quand date la maquette historique que les deux hommes observent, François Hollande lui rétorque: «c'est écrit là, 1918, tu n'étais pas venu toi en 1918?», ce qui a provoqué un rire gêné de Jack Lang.