Calendrier des pompiers: Marion Maréchal-Le Pen met le feu à Velleron

POLITIQUE La députée frontiste du Vaucluse apparaît dans l'édition 2014 du calendrier des pompiers de Velleron…

Delphine Bancaud

— 

Marion Marechal-Le Pen, Députée du Vaucluse, le 14 décembre 2013
Marion Marechal-Le Pen, Députée du Vaucluse, le 14 décembre 2013 — Alain ROBERT/Apercu/Sipa/SIPA

La députée frontiste du Vaucluse n’a décidemment pas froid aux yeux. Créant la surprise en cette fin d’année, Marion Maréchal-Le Pen a pris la pose dans l'édition 2014 du calendrier des pompiers de Velleron, petite commune du département.

Une manière pour elle d’étendre sa popularité dans le département en jouant la carte de la proximité? Quoi qu’il en soit, cette mise en scène n’a pas fait l’unanimité chez  les habitants de Velleron. «Je ne sais pas ce qu'elle a à faire dans un calendrier. Même si elle est députée, ça n'a rien à voir avec la politique. Les pompiers sont là pour éteindre le feu, pour sauver des gens», s'insurge une habitante sur Europe 1. «J'ai des amis et de la famille qui l'ont pris mais qui rouspètent. Ils sont très énervés parce qu'ils pensent qu'elle ne devrait pas y être», renchérit une retraitée dans La Provence.

«Elle est sympa… jolie»

Une polémique balayée d’un revers de la main par le maire UMP de Velleron, Michel Ponce: «Pour moi ça pourrait être ma petite-fille. Elle est aimable, moi je l'ai ressenti comme ça. C'est mon autre députée. On doit la respecter aussi. C'est ça aussi la démocratie. Bien sûr qu'elle est sympa, qu'elle est jolie. Comment on peut faire de la polémique sur des pompiers», a-t-il indiqué sur Europe 1. Une adhésion que certains habitants de Valleron mettent sur le dos de la reconnaissance. Car la députée a versé 10.000 euros à la commune au titre de sa réserve parlementaire, pour la construction d'un rond-point devant la caserne des pompiers.