VIDÉO. François Fillon veut «proposer une autre façon de faire» que Nicolas Sarkozy

avec AFP

— 

François Fillon au meeting de Nicolas Sarkozy à Nantes le 2 mai 2012.
François Fillon au meeting de Nicolas Sarkozy à Nantes le 2 mai 2012. — F. ELSNER / 20 MINUTES

L'ancien Premier ministre François Fillon a déclaré mardi ressentir «le désir de proposer aux Français une autre façon de faire les choses» pour un «vrai redressement national», après cinq années aux côtés de Nicolas Sarkozy.

Pour regarder la vidéo source, cliquez ici.

«Avec Nicolas Sarkozy, ce n'est pas une question personnelle, ce n'est pas une question de rivalité. J'ai été son Premier ministre pendant cinq ans avec beaucoup de loyauté. Je tire de cette expérience le désir de proposer aux Français une autre façon de faire les choses, une autre voie politique qui est celle d'un vrai redressement national», a déclaré François Fillon sur RTL.

Interrogé sur l'avance très importante de Nicolas Sarkozy dans les sondages d'opinion effectués auprès des sympathisants UMP, en cas de retour de l'ex-président dans l'arène politique, son ancien Premier ministre a répondu: «c'est votre avis. Les sondages, on les a vu fluctuer.»

«Aller vers les électeurs» du FN

François Fillon a de nouveau affirmé qu'il fallait «changer d'attitude vis-à-vis des électeurs du Front National», près de trois mois après avoir créé la polémique en conseillant de voter pour «le moins sectaire» en cas de duel PS-FN au second tour des élections municipales.

«Jusqu'à maintenant, ce que la droite a considéré comme étant la solution, ça a été de durcir le discours. On a tous durci le discours depuis des mois et des mois en pensant que c'était la meilleure manière de faire barrage au Front National. Ca ne marche pas parce que les Français qui votent Front National n'écoutent plus ces discours», a-t-il expliqué.

«Il faut aller vers eux, rétablir le contact avec eux. C'est une question d'attitude. Il faut les considérer comme des citoyens à part entière qui ont fait un choix», a recommandé le député de Paris.