Le nouveau directeur du Budget a été nommé en conseil des ministres

POLITIQUE Il s'agit de Denis Morin, qui était précédemment directeur de cabinet de Marisol Touraine...

M.P. avec AFP

— 

Le ministère des Finances, quai de Bercy à Paris.
Le ministère des Finances, quai de Bercy à Paris. — APESTEGUY / SIPA

Le remaniement de Bercy, annoncé la semaine dernière, est bien en cours. Denis Morin a été nommé à la direction du Budget ce mercredi en conseil des ministres, a annoncé Najat Wallaud-Belkacem. Il remplace Julien Dubertret, nommé par la précédente majorité. Denis Morin était jusque-là le directeur de cabinet de Marisol Touraine. «C'est un homme d'expérience qui prend ainsi la tête de l'administration budgétaire de l'Etat», a commenté la porte-parole lors de son point-presse hebdomadaire.

Diplômé de Science-Po Paris, de HEC et de l'ENA, Denis Morin a commencé sa carrière à Bercy, comme administrateur civil à la direction du Budget il y a exactement 30 ans, en 1983. Il entre pour la première fois en cabinet en 1989 comme conseiller technique de Michel Charasse, ministre délégué au Budget dans le gouvernement de Michel Rocard puis dans celui d'Edith Cresson, jusqu'à devenir son directeur adjoint de cabinet en 1992.

Alors que la gauche perd la majorité en 1993, il continue de travailler à la Direction du Budget jusqu'en 1997, où il devient directeur adjoint du cabinet de Dominique Strauss-Kahn, ministre de l'Economie de Lionel Jospin, puis directeur de cabinet du secrétaire d'Etat au Budget Christian Sautter.

A l'arrivée de Laurent Fabius à Bercy en 2000, il reste brièvement conseiller technique avant de rejoindre Martine Aubry au ministère de l'Emploi, dont il devient directeur de cabinet.

A la Cour des comptes

A l'issue de ce parcours mêlant Budget et Affaires sociales, Denis Morin a ensuite rejoint la Cour des comptes qu'il a quittée pour mieux y revenir jusqu'en 2012.

Entre-temps, il est entre autres devenu membre du Conseil des impôts (2003, aujourd'hui Conseil des prélèvements obligatoires) et administrateur de l'Office national des Forêts (2006), membre du comité de surveillance de la caisse d'amortissement de la dette sociale (2008-11). En 2010, il a pris la direction de l'Agence régionale de santé de Rhône-Alpes.

Au retour de la gauche au pouvoir, en 2012, il prend le poste de secrétaire général des ministères chargés des Affaires sociales (Travail, Affaires sociales, Sport), jusqu'à ce que Marisol Touraine l'appelle pour diriger son cabinet en janvier 2013.