Retraite chapeau: Le gouvernement demande des «explications» à PSA, Varin «comprend» la polémique

M.P. avec AFP

— 

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, le 11 septembre 2013
Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, le 11 septembre 2013 — ERIC PIERMONT / AFP

Le gouvernement n’a pas manqué de réagir à l’information selon laquelle Philippe Varin, le président du directoire de PSA, allait toucher 21 millions d’euros de retraite chapeau. Pierre Moscovici a demandé à PSA, dont l’Etat est actionnaire, de «faire la clarté» sur le montant provisionné pour le patron qui sera resté quatre ans à la tête de l’entreprise, qui a lancé un vaste plan social.  Cette retraite complémentaire est «inappropriée», selon le ministre de l’Economie.

 

 
Affaire PSA / Phillipe Varin : Les engagements de PSA pour la retraite des membres du directoire publié par Fil_Economie

 

Des «idées fausses»

Même élément de langage chez Arnaud Montebourg qui assure que l’Etat a demandé des «explications» à PSA et estime que l’entreprise devrait «reconsidérer» «le montant inapproprié» de la retraite complémentaire.

De son côté, Philippe Varin «comprend» la polémique que suscite cette révélation mais assure qu’elle repose «sur des idées fausses».
«A mon départ du groupe, le moment venu, je ne toucherai aucune indemnité de départ», a-t-il assuré sur France Info, tout en reconnaissant qu'il «bénéficiera d'une retraite complémentaire d'environ 300.000 euros net annuel».