Le remplaçant de Jean-Marc Ayrault à l’Assemblée épinglé pour des voyages

POLITIQUE L’élu assure ne pas être «un homme d’influence» à Nantes Métropole, où des appels d’offres ont été remportés par le groupe ayant payé des voyages...

E.O.

— 

Jean-Marc Ayrault et Jean-Pierre Fougerat, le 3 juin 2012, près de Nantes.
Jean-Marc Ayrault et Jean-Pierre Fougerat, le 3 juin 2012, près de Nantes. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Soupçons de corruption à Nantes. Jean-Pierre Fougerat, le suppléant de Jean-Marc Ayrault à l’Assemblée nationale, est suspecté d’avoir favorisé une société pour des contrats auprès de la communauté urbaine de Nantes. Le Canard enchaîné, qui révèle l’affaire ce mercredi, raconte que l'élu, député-maire de Couëron (Loire-Atlantique), s’est rendu entre 2007 et 2010 en Irlande, Pays de Galles, Italie et Ecosse, pour assister à des matches de rugby aux frais du groupe Spie. L’homme n’était à ce moment pas député, puisqu’il a été élu en 2012.

Problème: la société, spécialiste des équipements électriques et climatiques, a remporté depuis 2007 «au moins 33 appels d’offres» auprès de Nantes Métropole, dont Jean-Michel Fougerat est vice-président. Le tout représentant «plus de 15 millions d’euros». L’élu, interrogé par Le Canard enchaîné, reconnaît deux des quatre voyages. Mais «je ne suis pas un homme d’influence à Nantes Métropole, et je ne siège pas à la commission d’appel d’offres», assure-t-il.

«C’est parce que je suis le suppléant d’Ayrault»

L’hebdomadaire satirique pointe également l’embauche «pendant près d’un an» de la fille du député, qui est juriste, chez Spie. «Ma fille a le droit de travailler», réplique Jean-Michel Fougerat dans Ouest-France, «si elle exclut le nombre d’entreprises qui ont un lien avec Nantes Métropole, ça en fait beaucoup».

«Je vois bien ce qu’on essaie de me reprocher, mais ce n’est pas dans ma nature», poursuit le député-maire qui estime que «c’est parce qu’il (est) le suppléant de Jean-Marc Ayrault» qu’il est suspecté. Le cabinet du Premier ministre, contacté par Le Canard enchaîné, a de son côté indiqué que «Jean-Marc Ayrault est surpris par de telles allégations».