Marion Maréchal Le Pen poursuit «L’Express» pour atteinte à sa vie privée

JUSTICE L'hebdomadaire a publié sur son site des allégations sur la filiation de la députée frontiste du Vaucluse

E.O.

— 

Marion Maréchal Le Pen, le 23 octobre 2013 à l'Assemblée nationale.
Marion Maréchal Le Pen, le 23 octobre 2013 à l'Assemblée nationale. — ANTONIOL ANTOINE/SIPA

Le Front national a indiqué ce vendredi qu’une procédure allait être engagée «sans délai» contre le magazine L’Express, à la demande de Marion Maréchal Le Pen. La députée du Vaucluse estime qu’un article, paru jeudi sur le site de l’hebdomadaire, «atteint gravement à son droit à l’intimité de sa vie privée».

Dans un article intitulé «Marion Le Pen: A la recherche du père», L’Express a révélé le nom du père biologique de la nièce de Marine Le Pen, un journaliste ancien otage au Liban. L'existence de cet homme est par ailleurs divulguée dans un livre écrit par Christine Clerc, à paraître le 18 novembre, mais dans lequel l'identité du père n'est pas indiquée.

«Nous prenons acte de cette procédure. Nous avons relayé cette information, qui nous a paru importante compte tenu de la dimension dynastique de la famille Le Pen», a réagi Christophe Barbier, directeur de la rédaction du magazine. «Tout est mêlé entre politique et vie de famille chez les Le Pen. Cette information nous a semblé importante pour expliquer la logique politique du Front national», a-t-il indiqué à l'AFP.