«Valeurs actuelles» évoque une enquête illégale de l'Elysée sur Sarkozy

PRESSE L'hebdomadaire conservateur évoque déjà un «scandale d'Etat»...

A.D.

— 

Nicolas Sarkozy aux Sables d'Ollonne en mai 2012.
Nicolas Sarkozy aux Sables d'Ollonne en mai 2012. — Michel Euler/AP/SIPA

Une «cellule» secrète de l'Elysée enquêterait sur Nicolas Sarkozy depuis l'Elysée? C'est ce que rapporte dans son édition à paraître ce jeudi le magazine conservateur Valeurs actuelles.

Le journal évoque en effet un «cabinet noir», une «cellule officieuse», piloté par Bernard Muenkel, chef du service «transmissions et informatique» de l'Elysée, qui organiserait les fuites dans la presse d'informations nuisibles pour l'ex-chef de l'Etat.

Tapie, Lagarde et Guéant

Ce cabinet serait notamment en charge de recherches dans les archives de la présidence de Nicolas Sarkozy -pourtant «protégées», précise l'hebdomadaire»-, afin d'y glaner des informations sur des personnalités proches de l'ancienne majorité dont certaines sont impliquées dans des «affaires»: Bernard Tapie, Christine Lagarde, Claude Guéant, François Pérol et Patrick Ouart par exemple.

L'hebdomadaire dénonce déjà un «scandale d'Etat».