VIDEO. Montebourg s'en prend (encore) à une journaliste

POLITIQUE «Vous pouvez me poser des questions intéressantes?», a demandé le ministre à Anne-Sophie Lapix...

Aurélie Delmas

— 

Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, en interview dans son bureau à Bercy, le 16 septembre 2013 à Paris.
Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, en interview dans son bureau à Bercy, le 16 septembre 2013 à Paris. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Arnaud Montebourg s'est mis en colère contre une journaliste lundi... et ce n'est pas la première fois ce mois-ci.

Invité de l'émission d'Anne-Sophie Lapix «C à vous», sur France 5, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a peu goûté à une question de la journaliste sur sa «façon de parler assez précieuse».

Visiblement agacé, le ministre tente de renvoyer la balle ironiquement: «Ecoutez, madame De Lapix, vous aussi vous avez une façon un peu spéciale de parler et je comprends pourquoi on vous colle une particule». Avant de rétorquer, «je n'ai pas de manière de parler, je m'exprime comme je l'ai appris à l'école républicaine. Je viens de Saône-et-Loire, dans ma famille on parle patois, mon grand-père était un arabe d'Algérie. Le reste... voilà... Vous pouvez me poser des questions intéressantes?».

>> Arnaud Montebourg agacé par une question d'Anne-Sophie Lapix en vidéo

Retrouvez les coups de sang de Montebourg dans le zapping situé en bas de page.

Cette attitude assez peu aimable à l'égard d'une journaliste n'est pas une première pour arnaud Montebourg. Il y a moins d'un mois, ce dernier s'en prenait à Françoise Fressoz, journaliste au Monde. Sur LCP, l'intervieweuse interrogeait Arnaud Montebourg sur Florange... Et cela a eu le don d'énerver le ministre qui lui a élégamment répondu: «Florange n'est pas l'alpha et l'oméga de la politique française, Madame Fressoz, Madame Fressoz! Vous avez un probème avec votre cerveau».

>> VIDEO. Arnaud Montebourg: "Madame Fressoz, vous avez un problème avec votre cerveau."

«Si vous en êtes encore là, vous avez un problème de responsabilité professionnelle dans la manière dont vous regardez les choses!», ajoutait encore Arnaud Montebourg, visiblement en colère.

Ce n'est pas tout. Quelques jours plus tard, un journaliste de France Culture est à son tour brocardé et qualifié de «caricaturiste». Interrogé sur les frontières douanières, Arnaud Montebourg estime que «ce n'est pas de [son] niveau», qualifiant même la question d'«idéologie en vente libre dans tous les bureaux de tabac».

>> VIDEO. L'idéologie d'un journaliste épinglée par le ministre.

 Il y aurait donc des sujets à ne pas aborder avec le ministre. Et quand Patrick Chêne tente de l'interroger sur ses références culturelles, la piste est encore une fois glissante. «Vous en avez oublié la moitié, c'est fâcheux», tance-t-il. Alors qu'il cite Michel Sardou dans son ouvrage, Arnaud Montebourg n'apprécie pas de devoir s'en jutifier: «J'ai encore le droit d'aimer Michel Sardou. C'est incroyable!»

Michel Sardou agace Arnaud Montebourg.