Ecoutes NSA: «Absolument pas admissible» si les faits sont avérés

avec AFP

— 

Les informations faisant état d'une interception massive en France de communications par l'Agence de sécurité américaine (NSA) si elles sont avérées, exigent des «explications nettes», car il n'est «absolument pas admissible» que la France soit «espionnée» par un «pays allié», a estimé lundi le PS.

«Ce n'est absolument pas admissible qu'un pays allié puisse espionner la France à ce niveau», a déclaré le porte-parole du Parti socialiste, David Assouline, lors d'un briefing de presse hebdomadaire.

Au PS, «nous voulons que tous les éclaircissements soient là et que si ces faits étaient avérés, non seulement, bien évidemment, qu'ils cessent immédiatement» mais que des explications nettes soient présentées à la France, a-t-il ajouté.

«C'est absolument inacceptable si ces faits s'avèrent vrais», a-t-il répété. «C'est une information du Monde, donc je la prends avec des pincettes», a-t-il conclu.