Primaire PS à Marseille: Christophe Masse laisse le «libre choix» à ses électeurs

MUNICIPALES Le candidat arrivé avec 14% des voix dimanche au premier tour de la primaire laisse le choix à ses partisans...

avec AFP

— 

Christophe Masse, conseiller général et depute PS de la 8e circonscription des Bouches-du-Rhone.
Christophe Masse, conseiller général et depute PS de la 8e circonscription des Bouches-du-Rhone. — VILLALONGA KARINE/SIPA

Christophe Masse, candidat malheureux à la primaire citoyenne PS à Marseille avec 14,29% des voix, a annoncé mardi qu'il laissait «le libre choix» à ses électeurs pour le second tour du scrutin dimanche. «J'ai décidé de laisser le libre choix à mes électeurs de voter en conscience dimanche», écrit le vice-président du conseil général dans un communiqué.

«Compter sur moi et avec moi»

«Je n'ai rien à négocier, ce n'est pas ma méthode et ma façon d'être», poursuit Christophe Masse. «Samia Ghali ou Patrick Mennucci, le vainqueur pourra compter sur moi et devra aussi compter avec moi à l'issue de la primaire», ajoute-t-il, en appelant au rassemblement «pour apporter le changement». Jusqu'à présent, Patrick Mennucci, arrivé deuxième (20,65%), a reçu les soutiens de la ministre Marie-Arlette Carlotti (19,52%) et du député des quartiers nord Henri Jibrayel (3,71%).

Eugène Caselli devrait se rallier à Mennucci

Le président de la communauté urbaine de Marseille, Eugène Caselli, qui a obtenu 16,51% des voix, pourrait se rallier à Patrick Mennucci, avec lequel il tient une conférence de presse commune mercredi. Arrivé en tête du 1er tour, la sénatrice Samia Ghali (25,25%) a estimé que Eugène Caselli «exécutait les ordres de Matignon».