Retraites: Jean-Vincent Placé pense que les députés vont s'abstenir

POLITIQUE Il se dit par ailleurs «très très inquiet» de la situation du pays...

— 

Le sénateur écologisgte Jean-Vincent Placé, en décembre 2012.
Le sénateur écologisgte Jean-Vincent Placé, en décembre 2012. — REVELLI-BEAUMONT/SIPA

Les relations entre le groupe EELV et le gouvernement n’est pas au beau fixe. Sur le projet de loi sur les retraites,  «je crois qu'ils vont s'abstenir», a lâché Jean-Vincent Placé ce mardi sur France 2 alors que le vote doit avoir lieu ce mardi. L’allongement de la durée de cotisation des retraites jusqu’à 43 ans ne passe pas. «C'est la première fois, dans toute l'histoire de la République, qu'un gouvernement de gauche participerait à l'allongement de durée de cotisation, au mépris des gains de productivité immenses réalisés depuis une centaine d'années», a-t-il développé.

 

D’ailleurs, le sénateur écologiste s’est dit «très très inquiet» devant «la désespérance française» alors que Hollande n’est élu que depuis 18 mois. Sur les réactions politiques qui ont suivi l’élection dimanche d’un conseiller général FN à Brignoles, Jean-Vincent Placé a jugé qu’il est «irresponsable de se rejeter ainsi la responsabilité».

«Il y a eu une vingtaine d'élections, on a été éliminés huit fois dès le premier tour, il y a une vraie responsabilité du gouvernement» et «aussi de l'opposition», car «on arrive à un niveau du débat politique qui montre peut-être beaucoup d'impuissance, de la division, de la médiocrité», a-t-il lancé.