L'Elysée va baisser son budget de 2% et ouvrir le fort de Brégançon au public

PRESIDENCE A la place, François Hollande devrait continuer de passer ses vacances à la Lanterne, près du parc de Versailles, désormais sous le giron de l'Elysée...

avec AFP

— 

Vue aérienne du fort de Brégançon, dans le Var. Photo prise le 30 juillet 2012.
Vue aérienne du fort de Brégançon, dans le Var. Photo prise le 30 juillet 2012. — ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

Le budget de l'Elysée sera réduit de 2% en 2014, tandis que le Fort de Brégançon, résidence d'été du chef de l'Etat, sera ouvert au public et que la Lanterne, près de Versailles, tombera officiellement dans le giron de la présidence, a-t-on appris samedi auprès de l'Elysée.

Avec un budget ramené à 101,6 millions d'euros l'an prochain, la présidence entend s'inscrire «résolument dans la trajectoire de redressement des comptes publics», a-t-on souligné de même source. Depuis 2012, les économies s'élèvent à 13,8 millions d'euros avec un objectif de «stabilisation» du budget «au niveau de 100 millions d'euros» à compter de 2015, a précisé l'Elysée. A cette fin, la présidence entend poursuivre «la maîtrise de l'évolution» de ses emplois, des rémunérations de ses collaborateurs, mais aussi de ses achats, ainsi que le «renforcement du contrôle interne».

Le Premier ministre privé de la Lanterne

Comme l'a révélé Le Parisien/Aujourd'hui en France samedi, le Fort de Brégançon, sur la côte varoise, sera donné en gestion au Centre des monuments nationaux dans le courant de l'année 2014, même si la présidence conservera la possibilité de s'en réserver ponctuellement l'usage.

Quant à la résidence de la Lanterne, en lisière du parc de Versailles, autrefois dévolue au Premier ministre, elle sera officiellement affectée l'an prochain à l'Elysée qui en assumera les coûts.

C'est à la Lanterne, loin du très voyant fort de Brégançon, que François Hollande avait passé la courte semaine de vacances qu'il s'était accordée en août dernier.