Retour en politique: Edouard Balladur conseille à Nicolas Sarkozy de «se taire encore»

POLITIQUE Après avoir obtenu un non-lieu dans l’affaire Bettencourt...

avec AFP

— 

L'ancien Premier ministre Edouard Balladur (G) et le trésorier de sa campagne présidentielle de 1995, René Galy-Dejean (D).
L'ancien Premier ministre Edouard Balladur (G) et le trésorier de sa campagne présidentielle de 1995, René Galy-Dejean (D). — JACQUES DEMARTHON / AFP

Edouard Balladur, l’ancien mentor de Nicolas Sarkozy, s’est réjoui ce mardi sur Europe 1 du non-lieu obtenu par l’ex-Président dans le cadre de l’affaire Bettencourt. Il a pour autant estimé que Nicolas Sarkozy n’avait pas à avancer un quelconque retour en politique. «Je pense que ce retour n’est pas pour demain. Je pense que son intérêt n’est pas de se presser», a-t-il expliqué. «Il vaut mieux se taire encore», a-t-il ajouté.

Car, a jugé l’ancien Premier ministre, «il faut que la droite remette de l’ordre dans ses affaires» après son échec à la présidentielle. «De l’ordre dans son organisation et de l’ordre dans les idées», a-t-il insisté. Interrogé sur les dissensions entre Nicolas Sarkozy et François Fillon, Edouard Balladur a rappelé que «la compétition fait partie de la vie politique», ajoutant qu’il n’espérait pas que la rupture soit consommée entre les deux hommes.