Intervention en Syrie: François Fillon persiste et signe

POLITIQUE L'ex-Premier ministre a réitéré ses critiques au chef de l'Etat sur son blog...

F.F.

— 

François Fillon et Vladimir Poutine à Moscou le 19 septembre 2013
François Fillon et Vladimir Poutine à Moscou le 19 septembre 2013 — Michael Klimentyev / RIA NOVOSTI / AFP

François Fillon n'en finit plus de lancer des polémiques. Très critiqué pour avoir attaqué devant Vladimir Poutine l'attitude de la France concernant une intervention en Syrie, jeudi, l'ancien Premier ministre en rajoute une couche ce vendredi sur son blog.

«Il en faut davantage pour me faire tanguer et me faire taire», écrit François Fillon par rapport aux critiques dont il a été l'objet à gauche comme à droite.

Des «propos mesurés»

«N’en déplaisent à ceux qui pensent que servir la France c’est platement taire les erreurs de son gouvernement, je persiste et je signe: face au drame syrien, le Chef de l’Etat a fait preuve de précipitation en négligeant le rôle de l’ONU, en se plaçant sans prudence dans le sillage de nos amis américains, en ignorant nos partenaires européens, en oubliant le rôle de la Russie, en sous-estimant surtout les conséquences d’une action militaire sans buts politiques clairs», ajoute le député de Paris.

Après avoir provoqué un tollé concernant la stratégie à adopter aux municipales avec le Front national, François Fillon reste donc sous le feu des projecteurs avec cette nouvelle sortie dont il juge les «propos mesurés».