Conseil de défense sur la Syrie: Laurent Fabius évoque des décisions «le moment venu»

DIPLOMATIE Le Conseil a «fait l'analyse des différentes hypothèses, sur le plan diplomatique et de la défense»...

avec AFP

— 

Laurent Fabius, Jean-Marc Ayrault et François Hollande avant le Conseil de défense sur la crise syrienne, à l'Elysée, le 28 août 2013.
Laurent Fabius, Jean-Marc Ayrault et François Hollande avant le Conseil de défense sur la crise syrienne, à l'Elysée, le 28 août 2013. — Kenzo TRibouillard/AP/SIPA

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a simplement indiqué mercredi, à l'issue d'un Conseil de défense sur la crise syrienne réuni à l'Elysée, que le président François Hollande prendrait «le moment venu les décisions qui s'imposent».

>> Suivez les événements de ce mercredi en direct par ici

«Il y a beaucoup de contacts internationaux qui sont pris et le président de la République prendra, le moment venu, les décisions qui s'imposent», a déclaré Laurent Fabius sur le perron de l'Elysée.

«Suivre la situation heure par heure»

Dans l'entourage du président, on précise qu'un nouveau contact téléphonique est prévu prochainement avec son homologue américain Barack Obama.

«Nous avons fait l'analyse de la situation, des différentes hypothèses, sur le plan diplomatique, bien sûr, et sur le plan de la défense», a ajouté le chef de la diplomatie française, rappelant la convocation du Parlement français en session extraordinaire mercredi prochain.

«Nous allons continuer à suivre la situation de très près, heure par heure», a-t-il poursuivi, réaffirmant que le «massacre chimique» perpétré dans la banlieue de Damas le 21 août l'avait été «à l'initiative du régime» de Damas.