Marie-Claire Carrère-Gée confirme qu'elle présentera une liste dissidente face à Nathalie Kosciusko-Morizet

20 Minutes avec AFP
— 

La conseillère de Paris  UMP Marie-Claire Carrère-Gée a confirmé vendredi son souhait de  présenter une liste dissidente face à Nathalie Kosciusko-Morizet,  candidate à la mairie de Paris et tête de liste dans le XIVe  arrondissement.

«Comme nous l'avons annoncé dès 2008, nous sommes et serons  candidats aux municipales dans le XIVe», affirment l'ancienne secrétaire  générale adjointe de l'Elysée, sous la présidence de Jacques Chirac,  les conseillers d'arrondissement Patrick Viry et Danièle Girard, «et  toute l'équipe UMP du XIVe», dans une lettre ouverte à Nathalie  Kosciusko-Morizet, transmise à l'AFP vendredi.

«C'est donc sur un mode barbouze que tu as décidé de te  parachuter»

L'ancienne ministre de l'Ecologie avait annoncé le 4 juillet  son intention de conduire la liste de l'UMP dans le XIVe. Mme  Carrère-Gée avait aussitôt fait savoir qu'elle présenterait une liste  concurrente «100% 14e». «C'est donc sur un mode barbouze que tu as décidé de te  parachuter dans le XIVe arrondissement de Paris, avec un pistolet braqué  sur ma tempe, ignorant les élus et méprisant les militants tous placés  devant le fait accompli», accuse Marie-Claire Carrère-Gée. «Parachutée«, «auto-investie», ignorante des dossiers du  XIVe, ferment de «division»... la conseillère de Paris multiplie les  attaques, reprochant surtout à NKM de «vouloir à tout prix être tête de  liste alors que pour devenir maire de Paris, il suffit d'être élu  conseiller dans un arrondissement». Sans visiblement se faire d'illusion  sur la réponse, elle lui propose à nouveau d'intégrer sa propre liste.