Audition de Cahuzac: Une «mascarade» pour Jacob

avec AFP

— 

Christian Jacob, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, a qualifié ce jeudi de «mascarade» l'audition la veille, au Palais-Bourbon, de l'ex-ministre Jérôme Cahuzac.

Sur Canal +, le député a évoqué «une véritable mascarade» avec Jérôme Cahuzac «qui se retranche en permanence derrière l'enquête en cours». Alors «pourquoi la garde des Sceaux autorise-t-elle la commission d'enquête», a demandé l'élu de Seine-et-Marne, en rappelant qu'une telle commission ne peut couvrir le même champ qu'une information judiciaire.

Il «été dans le mépris»

La commission de députés présidée par l'UDI Charles de Courson est supposée centrer ses investigations sur l'action du gouvernement entre la révélation du compte clandestin de Jérôme Cahuzac, en décembre 2012, et ses aveux publics, début avril 2013.

«On traite l'Assemblée par le mépris», a déploré Christian Jacob. «Après avoir menti, M. Cahuzac a été dans le mépris mais avec la complicité du garde des Sceaux».  Pour lui, Christiane Taubira, la ministre de la Justice, «a laissé faire à dessein, pour infliger davantage de mépris à l'Assemblée».

Il a détaillé les questions auxquelles il n'a pas été répondu : «à quel moment le transfert de son compte? A quoi a servi ce compte? D'où vient l'argent? Est-ce qu'il abrite un autre compte? Depuis quand le président de la République est-il informé?» D'autres auditions «plus intéressantes permettront peut-être d'avancer vers la vérité» a souhaité Christian Jacob.